Red Bull Stratos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Courbes représentant la hauteur parcourue (en bleu) et la vitesse (en rouge) en fonction du temps, durant l'ascension du ballon.

Red Bull Stratos est un projet de chute libre depuis la stratosphère, associant le parachutiste autrichien Felix Baumgartner au groupe Red Bull.

Le 14 octobre 2012, Baumgartner s'élève à 39,45 km au-dessus du Nouveau-Mexique (États-Unis) dans un ballon à hélium avant d'exécuter une chute libre de plus de quatre minutes dans une combinaison pressurisée et d'atterrir en parachute[1].

Préparation[modifier | modifier le code]

En janvier 2010, Felix Baumgartner conclut un projet avec une équipe de scientifiques, avec le soutien de Red Bull, en vue de battre le record du plus haut saut en parachute[2]. Le projet de Baumgartner était de réaliser un saut depuis la stratosphère à une hauteur de 36 600 m au départ d'une capsule suspendue à un ballon stratosphérique gonflé à l'hélium, avec l'intention d'être le premier parachutiste à passer le mur du son[3],[4],[5].

Joseph Kittinger qui, avec le projet Excelsior, détient le record du monde que Baumgartner veut battre, le conseille afin que les scientifiques puissent récolter des données sur la génération future des combinaisons pressurisées[2],[6].

Cependant, le 18 octobre 2010, Red Bull annonce arrêter ce projet[7], après que Daniel Hogan, un entrepreneur, ait porté plainte en avril auprès de la Cour suprême de Californie, à Los Angeles, revendiquant la paternité du concept de saut en parachute depuis l'espace et accusant Red Bull de lui avoir volé l'idée[8]. L'action en justice fut résolue à l'amiable en juin 2011[9]. Le 5 février 2012, le journal The Daily Telegraph annonça que le projet serait réalisé[10].

Le 15 mars 2012, équipé d'une tenue d'astronaute, Felix Baumgartner réalise le premier des deux sauts test depuis 21 818 m (71 581 pieds). Durant ce saut d'entraînement, il fut durant approximativement min 43 s en chute libre, obtenant une vitesse de plus de 580 km/h, avant d'ouvrir son parachute. Au total, le saut fut d'une durée de huit minutes et huit secondes. Ce fut la troisième personne à effectuer sans dommage un saut en parachute d'une hauteur de plus de 21,7 km (71 194 pieds)[11]. Le 25 juillet 2012, il saute en parachute d'une altitude de 29 456 m[12] (96 640 pieds), atteignant la vitesse de 805 km/h[13].

Record[modifier | modifier le code]

Le 9 octobre 2012, Baumgartner s'apprête à sauter de 36 576 mètres (120 000 pieds) de haut[14]. Durant ce saut d'une vingtaine de minutes dont cinq en chute libre, il doit dépasser le mur du son[14]. Mais la tentative est annulée à cause notamment de vents violents. Une nouvelle tentative est annulée le 10 octobre 2012 également pour des raisons météorologiques.

Le 14 octobre 2012, le ballon est lancé de Roswell (Nouveau-Mexique). L'évènement est retransmis en direct sur internet. Le ballon atteint l'altitude de 10 000 m en 26 minutes, à une vitesse variant de 5,2 m/s à 5,8 m/s, puis celle de 20 000 m en 1 h 05 pour enfin atteindre les 38 969 m en un peu plus de deux heures. Une fois la check-list effectuée en contact radio avec Joseph Kittinger, l'autrichien se lance dans une chute libre de 4 minutes et 19 secondes, atteignant la vitesse maximale de 1 357 6 km/h, soit Mach 1,25, avant d'ouvrir son parachute et de se poser sans encombre après une chute totale de 9 minutes et 3 secondes[15].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Outre les nombreuses vidéos et reportages sur la mission, un film sortira prochainement, pour retracer toute l'histoire de projet[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :