Raymond Vincy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Raymond Vincy (de son véritable nom Raymond Ovanessian, né le 23 février 1904 à Marseille - décédé le 26 mai 1968 à Neuilly-sur-Seine) Librettiste et parolier français d'origine arménienne.

Raymond Vincy a fait des débuts modestes à Marseille dans les années 1930 en collaborant, aux côtés d'Alibert, à la rédaction du livret de plusieurs opérettes de Vincent Scotto, mais sans que sa signature ne figure au bas des ouvrages (Trois de la marine, Les Gangsters du château d'If, Le Roi des galéjeurs). Toujours à Marseille, en 1942, il collabore avec Alibert pour l'opérette-revue de Vincent Scotto, C'est tout le Midi.

En 1945, Raymond Vincy fournit à Francis Lopez le livret de La Belle de Cadix (en collaboration avec Marc-Cab, Emile Audiffred et Maurice Vandair pour les paroles). À partir de ce moment, il devient le librettiste et le parolier attitré de Francis Lopez (une quinzaine d'opérettes appelées à un succès considérable naîtront de cette collaboration, de 1947 à 1967, dont Andalousie, Quatre jours à Paris, Pour Don Carlos, Le Chanteur de Mexico, La Route fleurie, La Toison d'Or, Méditerranée, Le Secret de Marco Polo, Visa pour l'amour, Le Prince de Madrid). Il écrit par ailleurs, à la demande de Maurice Lehmann, directeur du Théâtre du Châtelet, les livrets de Maria Flora (musique d'Henri Betti) et de Rose de Noël (sur des airs de Franz Lehar, mort en 1948).

Raymond Vincy a également écrit plusieurs comédies, dont J'y suis, j'y reste avec Jean Valmy pour Jeanne Sourza, qui connut un triomphe. Il est aussi l'auteur des paroles du célèbre Petit Papa Noël, écrites en 1946 sur une musique du compositeur marseillais Henri Martinet (1909-1985) et chantée par Tino Rossi.

Liens externes[modifier | modifier le code]