Rathika Sitsabaiesan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rathika Sitsabaiesan
Image illustrative de l'article Rathika Sitsabaiesan
Fonctions
Députée de Scarborough—Rouge River
En fonction depuis le
Prédécesseur Derek Lee
Biographie
Date de naissance (33 ans)
Lieu de naissance Jaffna, Drapeau du Sri Lanka Sri Lanka
Parti politique Nouveau Parti démocratique
Diplômé de Université Carleton,
Université Queen's

Rathika Sitsabaiesan (tamoul : இராதிகா சிற்சபை ஈசன்), née le à Jaffna, est une femme politique canadienne. Depuis l'élection fédérale de 2011, elle est députée néo-démocrate de la circonscription de Scarborough—Rouge River à Chambre des communes du Canada.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Rathika Sitsabaiesan en compagnie de ses parents et de Thomas Mulcair.

Sitsabaiesan est né à Jaffna, la capitale de la Province du Nord du Sri Lanka. Elle immigre au Canada avec ses parents et ses trois soeurs aînées à l'âge de cinq ans. Elle grandit à Mississauga, à l'ouest de Toronto. Après un accident de travail de son père, sa mère doit abandonner ses études en infirmerie et subvenir aux besoins de la famille.

Sitsabaiesan étudie à l'Université de Toronto durant deux ans. Elle y est vice-présidente de l'Association des étudiants tamouls. Elle poursuit ses études à l'Université Carleton, où elle obtient un baccalauréat en commerce. Elle obtient également une maîtrise en relations industrielles de l'Université Queen's.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Rathika Sitsabaiesan avec Eswarapatham Saravanapavan, membre du Parlement du Sri Lanka.

En 2004, Sitsabaiesan participe en tant que bénévole à la campagne électorale du Nouveau Parti démocratique. Elle s'implique ensuite à divers niveaux de l'organisation. En 2008, elle est directrice de campagne et agit comme conseillère auprès du chef Jack Layton auprès des questions concernant les Tamouls.

En , elle devient candidate du Nouveau Parti démocratique dans la circonscription de Scarborough—Rouge River, un château fort libéral. Jack Layton fait le dernier arrêt de sa campagne lors de l'élection fédérale de 2011 au rassemblement de Rathika Sitsabaiesan. Elle réussit à remporter la circonscription avec 18 935 votes (40.62%), défaisant le libéral Derek Lee.. Elle devient alors la première canadienne d'origine tamoule à être élue à la Chambre des communes du Canada, la première représentante féminine de la circonscription.

Sitsabaiesan est nommé porte-parole à l'emploi et au développement social dans le cabinet fantôme de l'opposition officielle. Elle est ensuite porte-parole adjointe au patrimoine.En , elle est critiquée pour avoir comparé en chambre Maaveerar Naal, une journée de commémoration des Tigres de libération de l'Îlam tamoul, avec le Jour du Souvenir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]