Rapière (bateau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rapière
Image illustrative de l'article Rapière (bateau)
Le Rapière au large de Toulon (24 septembre 2003).

Histoire
A servi dans Pavillon de la marine française Marine nationale française
Pavillon de l'armada de Chile Armada de Chile
Quille posée 25 février 1988
Armé 28 juillet 1988
Statut En service au chili depuis le 23 décembre 2011
Caractéristiques techniques
Type CDIC
Longueur 59,40 mètres
Maître-bau 11,90 mètres
Tirant d'eau Avant: 1,10 mètre
Arrière: 1,77 mètre
Déplacement 369 tonnes (lège)
384 t (à pleine charge)
Vitesse 10,5 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 2 canons de 20 mm antiaérien
2 mitrailleuses de 12,7 mm
Autres caractéristiques
Équipage 6 officiers-mariniers, 12 quartiers-maîtres et matelots
Chantier naval SFCN à Villeneuve-la-Garenne
Port d'attache Toulon
Indicatif L9061

Le Rapière L-9061 est un ancien chaland de débarquement d'infanterie et de chars (CDIC) de la marine nationale française lancé en 1988 et appartenant depuis 2011 à la marine chilienne. Il portait le nom depuis le 21 juillet 1997, par décision du Ministre de la Défense, de Rapière et était devenu le 4e bâtiment de la Marine nationale à porter ce nom.

Histoire[modifier | modifier le code]

Mis à flot le 25 février 1988 aux chantiers navals de la SFCN à Villeneuve-la-Garenne, le Rapière a été admis au service actif le 28 juillet 1988. Il fut basé à Toulon, et intégra la Force d'action navale, il forma avec le CDIC Hallebarde, l'EDIC Sabre et les CTM de la flottille amphibie la Drôme des TCD type Orage et Foudre.

Il a été remis à la marine chilienne le 23 décembre 2011 avec le TCD Foudre et les CTM 19 et CTM 24[1].

Autres navires ayant porté ce nom[modifier | modifier le code]

  1. Une canonnière engagée dans le guerre franco-allemande de 1870,
  2. Un torpilleur ayant participé à la Première Guerre mondiale,
  3. Un LSSL (Land Ship Support Large) , un chaland de débarquement engagé dans la bataille du Day à partir du 3 juin 1951, pendant la guerre d'Indochine. Il obtint la Croix de guerre des théâtres d'opérations extérieures, donnant le droit au dernier Rapière de porter la fourragère aux couleurs de cette décoration.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les Chiliens prennent en main l'ex-CDIC Rapière », sur Mer & Marine,‎ 6 janvier 2011 (consulté le 6 janvier 2011)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]