Ram (char)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ram Mk.2
Image illustrative de l'article Ram (char)
Caractéristiques générales
Équipage 5
Longueur 5,79 m
Largeur 2,87 m
Hauteur 2,66 m
Masse au combat 29 tonnes
Blindage et armement
Blindage 30 mm maximum
Armement principal canon de 6-livres avec 92 obus
(Ram Mk.1 canon de 2-livres et 171 obus)
Armement secondaire 2 ou 3 mitrailleuses M1919A7 de calibre .30, 4 000 coups (Ram Mk. 1 : 4 272 coups)
Mobilité
Moteur Continental R975-EC2, 9 cylindres radial, essence
Puissance 400 ch à 2400 tr/min (294,2 kW)
Suspension ressorts verticaux
Vitesse sur route 40 km/h
Puissance massique 13,8 ch/tonne
Autonomie 232 km

Après avoir produit des blindés pour la British Army et devant le peu de matériels disponibles pour l'armée canadienne, le Canada décida de produire un nouveau char de combat sur la base du char américain M3 Lee/Grant : le Ram I.

Il possédait un canon de 2 livres, deux mitrailleuses de calibre .30, l'une en tourelle secondaire qui pointait à 120° sur la gauche et 50° sur la droite. Une troisième mitrailleuse pouvait également être montée sur la tourelle pour la défense rapprochée contre les avions. Il n'en fut construit que 50, avant que toute la production bascule vers le Ram II, armé pour sa part d'un canon de 6 livres. Il se distingue également du modèle précédent par la suppression de certaines tapes et par des améliorations techniques diverses (suspensions, etc.).

La production des chars avait lieu au Montreal Locomotive Works dans l'Est de la ville de Montréal.

La plupart de ces chars, Ram I ou II, furent envoyés en Grande-Bretagne, mais il ne servirent que de chars d'entraînement, et, en fait, peu d'entre eux virent les combats. La chaîne de production s'arrêta ensuite pour faire place aux nouveaux Sherman M4.

Le châssis subit également des modifications pour avoir des usages spéciaux :

  • Le transport de troupes Kangaroo, qui était en fait un Ram sans tourelle.
  • Char de commandement avec 6 hommes d'équipage, canon factice et équipements de transmission supplémentaires (84 exemplaires).
  • Ram lance-flammes.

Après la guerre, les deux premiers bataillons de chars de l'armée néerlandaise furent équipés de ce matériel jusqu'en 1952. Par un accord avec le Canada les Pays-Pas avaient pris possession de tous les Rams situés sur leur territoire.

Production : 2 993 exemplaires (Ram I & II), de 1942 à juillet 1943
Élévation : -20° à +10°
Obstacle vertical : 0,61 m
Pente : 60 %
Franchissement : 2,26 m

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :