Base des Forces canadiennes Borden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Borden.
BFC Borden
Insigne de la BFC Borden
Insigne de la BFC Borden

Pays Drapeau du Canada Canada
Période 1916 – Toujours active
Type Base des Forces canadiennes
Allégeance Forces canadiennes
Branche Groupe de l'instruction de soutien des Forces canadiennes
Fait partie de Académie canadienne de la défense
Composée de 16e Escadre Borden
Commandant Colonel J.P.L. Meloche
Localisation
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Flag of Ontario.svg Ontario
Ville Borden
Latitude
Longitude
44° 16′ 18″ N 79° 54′ 45″ O / 44.271667, -79.912544° 16′ 18″ Nord 79° 54′ 45″ Ouest / 44.271667, -79.9125  
Informations aéronautiques
Code AITA YBN
Code OACI CYBN
Type d'aéroport Héliport
Gestionnaire Ministère de la Défense nationale
Altitude 222 m (728 ft)
Pistes
Direction Longueur Surface
Hélipad 30 m (98 ft) Asphalte

La base des Forces canadiennes (BFC) Borden est une base des Forces canadiennes située dans la province de l'Ontario au Canada. C'est le lieu de naissance historique de l'Aviation royale du Canada.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

La BFC Borden, adjacente à la municipalité du même nom, est située 15 kilomètres au sud-ouest de la ville de Barrie, en Ontario, environ 90 kilomètres au nord de l'agglomération de Toronto. La base couvre un territoire de 85 km2 et abrite environ 460 bâtiments.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1916, durant la Première Guerre mondiale, la compagnie Barrie et Collingwood du 157e Battalion (Simcoe Foresters), Canadian Expeditionary Force, commencent la construction du Camp Borden sur une moraine à l'ouest de Barrie.

En 1917, Camp Borden est choisi pour devenir un aérodrome militaire, devenant la première station aéronautique du Royal Flying Corps of Canada. Pendant l'entre-deux-guerres, l'aérodrome est utilisé comme base d'entraînement pour la naissante Royal Canadian Air Force et est renommée RCAF Station Borden. En 1938, le terrain d'entraînement est étendu pour accueillir l'école de chars Canadian Tank School.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Camp Borden et RCAF Station Borden deviennent le plus large centre d'entraînement au Canada, accueillant l'entraînement des forces terrestres et l'entraînement de vol, sous le British Commonwealth Air Training Plan, ce dernier abritant à Borden la No. 1 Service Flying Training School jusqu'en 1946. Deux autres champs d'atterrissage se trouvent alors à Alliston et Edenvale. En addition, Borden sert alors de base d'entraînement pour la force aérienne norvégienne, et l'aérodrome est connu en Norvège comme "la Petite Norvège".

Cependant, pendant la guerre froide, l'importance de Borden comme installation de la force aérienne décline, en faveur de la BFC Trenton, BFC Uplands et la BFC North Bay, cependant, son utilisation comme centre d'entraînement de l'armée reste consistant jusqu'en 1970, ou l'école d'infanterie et l'école des blindés sont déménagées à la BFC Gagetown, après une restructuration. Toutefois, plusieurs écoles interarmées furent établies ou élargies, notamment l'école d'administration et des logistiques, l'école d'ingénierie des munitions aérospatiales, et l'école des services médicaux.

En 1968, suivant l'unification des Forces canadiennes, Camp Borden est renommé Base des Forces canadiennes (BFC) Borden. Son aérodrome est fermé et la base devient un centre d'entraînement pour le Commandement de la Force terrestre.

Une réorganisation en 1990 donne naissance à la 16e Escadre Borden, qui regroupe les installations d'entraînement de la force aérienne situées à Borden.

Opérations[modifier | modifier le code]

La BFC Borden abrite une variété d'unités et d'écoles appartenant à plusieurs éléments des Forces canadiennes, ainsi qu'un camp d'été pour cadets, le Blackdown Cadet Training Centre. La base abrite également le Musée militaire de la base Borden.

Unités[modifier | modifier le code]

16e Escadre Borden[modifier | modifier le code]

400e Escadron d'hélicoptères tactiques[modifier | modifier le code]

Le 400e Escadron d'hélicoptères tactiques est une unité opérant sous le commandement de la Force aérienne du Canada opérant le CH-146 Griffon dans le rôle d'hélicoptère tactique, et qui a pour rôle principal de fournir du soutien au Secteur du Centre de la Force terrestre. C'est le doyen des escadrons de la Force aérienne du Canada. L'unité appartient à la 1e Escadre Kingston.

700e Escadron des communications[modifier | modifier le code]

Le 700e Escadron des communications est une unité de la réserve sous le commandement du 70e Groupe des communications.

Centre de l'instruction des services de santé[modifier | modifier le code]

Le centre de l'instruction des services de santé regroupe depuis 2003 l'école des Services de santé des Forces canadiennes et l’école des Services dentaires des Forces canadiennes. Son rôle est de fournir une instruction de première classe aux officiers et militaires en matière de doctrine et protocoles médicaux et dentaires.

École des langues (Détachement Borden)[modifier | modifier le code]

Le détachement Borden de l'École des langues des Forces canadiennes offre des cours d'anglais seconde-langue à des militaires de dix-sept pays d'Europe centrale et d'Europe de l'Est et deux pays d'Extrême-orient, dans le cadre du Programme d'aide à l'instruction militaire.

École de la police militaire[modifier | modifier le code]

L'école de la police militaire des Forces canadiennes (EPMFC) a comme rôle principal d'offrir une instruction professionnelle aux membres de la Branche de la police militaire, et d'offrir une instruction en sécurité aux membres d'autres branches des forces armées. L'EMPFC fournit également de l'instruction au personnel de divers organismes du gouvernement du Canada et de maintien de la paix. L'école participe au Programme d'aide à l'instruction militaire.

Groupe de l’instruction de soutien[modifier | modifier le code]

Le groupe de l’instruction de soutien des Forces canadiennes (GISFC) englobe plusieurs écoles et centres d'instructions pour les professionnels de soutien de chaque élément. Le GISFC offre une instruction spécialisée à près de 16,000 militaires chaque année à partir de cinq établissements d'instructions situés BFC Borden, la BFC Kingston (ou se trouve l'école du renseignement militaire des Forces canadiennes (ÉRMFC))et la BFC Gagetown.

Centre-école des aumôniers[modifier | modifier le code]

Le centre-école des aumôniers des Forces canadiennes fournit une instruction multiconfessionelle et des services d'éducation continue aux aumôniers militaires de tous rangs et dans les deux langues officielles. L'école fait partie du GISFC.

École des pompiers[modifier | modifier le code]

L'école des pompiers des Forces canadiennes a pour mission d'assurer la formation des pompiers des Forces canadiennes; à cette fin, elle offre des cours généraux et spécialisés en lutte contre les incendies et de déversement de matières dangereuses. En raison de son expertise, l'école est également en mesure de commercialiser ses services à près d'une vingtaine d'organismes étrangers. L'école est présentement opérée conjointement avec l'école de défense nucléaire, biologique et chimique des Forces canadiennes. L'école fait également partie du GISFC.

École de défense nucléaire, biologique et chimique[modifier | modifier le code]

L'école de défense nucléaire, biologique et chimique des Forces canadiennes (EDNBCFC) offre annuellement neuf cours différents à plus de 600 spécialistes. L'école est présentement opérée conjointement avec l'école des pompiers des Forces canadiennes et fait partie du GISFC.

École d’administration et de logistique[modifier | modifier le code]

L'école d’administration et de logistique des Forces canadiennes (EALFC), formée de trois divisions d'instruction, fournit une instruction à quelque 3000 militaires annuellement. Les officiers y reçoivent de l'instruction en gestion de la chaîne d’approvisionnement, gestion financière, gestion des ressources humaines, gestion du parc de véhicules et services d’alimentation; tandis que les militaires du rang se voient offrir les cours suivants : commis de soutien à la gestion des ressources, cuisinier, steward, technicien en approvisionnement, technicien des mouvements, conducteur de matériel mobile de soutien et musicien. L'EALFC donne également la majorité des cours de conduite aux membres de soutien des Forces canadiennes. L'école fait partie du GISFC.

Centre de développement de l’instruction[modifier | modifier le code]

Le centre de développement de l’instruction des Forces canadiennes offre de la formation et un appui aux différents éléments des forces armées en matière de méthodes et développement de l'instruction. L'école fait partie du GISFC.

Détachement de police militaire[modifier | modifier le code]

Division de l’entraînement de la Réserve navale - Borden[modifier | modifier le code]

La Division de l’entraînement de la Réserve navale (DERN) de Borden a pour tâche d'entraîner les recrues à l'aide de la Qualification militaire de base. Également, elle forme les instructeurs de recrues.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]