Rafael Orozco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rafael Orozco (Rafael Orozco Flores), né le 24 janvier 1946 à Cordoue et mort à Rome le 25 avril 1996, est un pianiste espagnol. Il est considéré comme l'un des plus grands concertistes espagnols.

Issu d'une famille de musiciens, il étudie auprès de José Cubiles[1] et Alexis Weissenberg[2].

Sa carrière professionnelle commence lorsqu'il reçoit le premier prix à la Leeds International Piano Competition en 1966.

Son large répertoire comprend les œuvres de Franz Liszt, Franz Schubert, Manuel de Falla, Sergei Rachmaninov et Isaac Albéniz. Il donna des récitals sur les cinq continents et participa en tant que soliste avec des orchestres connus tels que Cleveland, Chicago, New York, Philadelphia, Los Angeles, Berlin, Vienna, Paris, et London.


En 1986, Cordoue récompensa Orozco de la médaille d'or de la ville et du titre d'Hijo Predilecto (Fils préféré)[1].

Le Conservatoire supérieur de musique Rafael Orozco à Cordoue est baptisé en son honneur[3].

Il meurt le 25 avril 1996 des complications du Sida, en emportant avec lui des interprétations magistrales d'Ibéria d'Albeniz et des concertos de Rachmaninov.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Juan Miguel Moreno Calderón, Director del Conservatorio Superior de Música Rafael Orozco, « Diez Años sin Rafael Orozco (Ten Years without Rafael Orozco) », Córdoba (Diario Córdoba),‎ 25 avril 2006 (lire en ligne [html])
  2. (en) Peter Bithell, « Obituary: Rafael Orozco. », The Independent (résumé sur highbeam.com),‎ 2 mai 1996 (lire en ligne [html])
  3. Conservatorio Superior de Música Rafael Orozco. (Rafael Orozco High Conservatory of Music)