Rīgas Autobusu Fabrika

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rīgas Autobusu Fabrika ou abrégé en RAF (en français : Usine d'autobus de Riga) est une entreprise domiciliée en Lettonie.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’usine RAF a été créée en 1949, elle est spécialisée dans les fourgons et autobus. L'usine c'est d'abord RARZ, usine expérimentale de bus de Riga, puis a changé de nom en 1955.

Le premier modèle, sur base de GAZ 51, était un bus d'une vingtaine à trentaine de passagers, muni d’un 6 cylindres GAZ de 3,5 litres essence de 70 cv : le RAF 251 (4 tonnes à vide). Il a été produit de 1955 à 1958.

En 1957, RAF sort un fourgon léger, le « 8 », basé sur une MOSKVITCH-AZLK 407 des années 1950, elle partage d’ailleurs le même moteur 1400 cm3, et des dimensions avoisinantes : 4,40 m, 1 400 kg, 8 places, 85 km/h.

Le modèle « 10 » sorti simultanément est plus gros : 9/11 places, 4,94 m de long, 1 640 kg à vide, moteur de la GAZ VOLGA : 4 cylindres 2 445 cm3, 70 cv, 90 km/h, boite 3 vitesses.

Son successeur apparaît en 1959 : le 977 « latvia ». Même base que le 10, même moteur 2 445 cm3, 75 cv, 110 km/h, toujours boite 3 rapports. Il a été produit jusqu’en 1969, puis la version 977D (une version modernisée) lui a succédé jusqu'en 1976.

Le 2203 est apparu en 1975, et est de dimensions très proches du 977. Même moteur que la VOLGA : 2 445 cm3, 95 cv, 120 km/h et enfin une boite 4 vitesses.

Ce modèle a été modernisé pendant les années 1980 et 1990 : nouvelle calandre noire en plastique, pare-chocs plus gros, rétroviseurs intégrés aux portières.

Le 3311, un modèle à châssis séparé mais gardant la cabine du 2203, a été produit de 1992 à 1995.

RAF s'est arrêté de produire en 1997. Des difficultés financières et d'organisation liées à l'éclatement de l'URSS ont eu raison de cette firme. Mais à partir de 1967, la firme ERAZ (usine d'automobiles de EREVAN en Arménie) a produit le 977 sous le nom de ERAZ 762 jusqu'en 1994, et continue avec le successeur.

Sources[modifier | modifier le code]

Texte issu du site Les voitures des Pays de l’EST (avec l'autorisation de l'auteur).

Sur les autres projets Wikimedia :