Rakshasa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Rākshasa)
Aller à : navigation, rechercher
Râkshasa dans un spectacle au Karnataka

Les Rakshasa (IAST: Rākṣasa[1]) sont des Démons de la mythologie hindoue.

Selon le Rāmāyaṇa, les Rākshasa ont été créés à partir du pied de Brahmā (un des dieux de la Trimūrti).

On peut lire dans d’autres sources qu’ils sont fils du sage Pulastya ou de Khassan, ou encore de Nirritî.

Les Rakshasa, à la morphologie multiforme, sont réputés pour leur capacité à perturber les rituels, les tombes, harceler les prêtres, posséder des êtres humains. Abrités dans leur citadelle de Lanka (actuel Sri Lanka), ils obéissent aux ordres de leur roi Rāvana.

Leurs ongles sont venimeux et ils aiment consommer la chair humaine et les nourritures en putréfaction.

Au Népal, contrairement à l'Inde en général, les Rākshasa sont perçus comme des entités bienfaitrices. On peut en voir représentés sur les murs des maisons, et le fait d'en porter ou d'en exposer est considéré comme une protection. D'ailleurs, la racine étymologique de leur nom est raksh, c’est-à-dire garder.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Aimeric Vacher, Monstres, Paris, Dilecta, 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  1. http://sanskrit.inria.fr/DICO/54.html#raak.sasa