Pyramide d'Ounas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pyramide d'Ounas
Pyramides d'Égypte et de Nubie
Image illustrative de l'article Pyramide d'Ounas
Commanditaire Ounas
Ve dynastie
Autre nom La pyramide qui est la beauté des lieux
Type pyramide à faces lisses
Hauteur 43 m
Base 57,75 m
Inclinaison 56°18'35"
Coordonnées 29° 52′ 06″ N 31° 12′ 53″ E / 29.8683, 31.2147 ()29° 52′ 06″ Nord 31° 12′ 53″ Est / 29.8683, 31.2147 ()  
Situation sur carte Égypte
Pyramide d'Ounas

La pyramide d'Ounas et son complexe funéraire suit l'architecture des exemples de ses prédécesseurs à Abousir, établissant désormais le plan classique des futurs ensembles qui seront édifiés par les pharaons de la dynastie suivante. Son nom antique était « La pyramide qui est la beauté des lieux ».

Le complexe funéraire[modifier | modifier le code]

Le temple de la vallée de ce complexe funéraire qui bordait autrefois un canal relié au Nil, accueille encore le visiteur à l'entrée du site de Saqqarah. Édifié sur un quai auquel on accède par une rampe à escalier, le temple comportait trois entrées à colonnes papyriformes, dont certaines ont été redressées. Suivait un vestibule à colonnes, sans doute du même style, qui donnait accès à la longue rampe qui menait au temple haut, ou temple funéraire qui est installé sur le flanc est de la pyramide.

Cette chaussée est constituée d'un long couloir dont le plafond était dédoublé laissant une étroite ouverture rectiligne en son centre qui devait apporter une lumière rasante à l'intérieur obscur et quelque peu mystérieux de ce long chemin vers la nécropole. Les murs étaient entièrement décorés de reliefs illustrant la vie du pays et sans doute quelques grands évènements du règne comme le transport par bateaux des grandes colonnes monolithes en granit qui servirent à l'édification du temple ou encore des hauts faits militaires. Des parties de la chaussée ont été restituées permettant d'imaginer l'aspect général de ce monumental accès au sanctuaire d'Ounas.

Le temple funéraire comportait une grande cour péristyle qui desservait plusieurs parties annexes du sanctuaire et les cinq chapelles de cultes dans laquelle le roi figurait aux côtés des dieux. Tout autour se trouvaient les mastaba et tombes de la cour du roi.

Plan du complexe funéraire
Plan du temple d'accueil et du quai

La pyramide[modifier | modifier le code]

Chambre funéraire de la pyramide d'Ounas

La pyramide dominait l'ensemble avec son revêtement en calcaire fin dont une partie est visible au sud du monument.

L'accès aux appartements souterrains et la chambre au sarcophage se faisait au nord et ils forment l'aspect le plus spectaculaire de l'ensemble funéraire d'Ounas. En effet ils sont couverts de hiéroglyphes formant les premiers exemplaires des textes des Pyramides qui seront largement développés à la VIe dynastie.

Le sarcophage du roi, sculpté dans un bloc de granit est encore en place le long de la paroi occidentale sur laquelle figure une représentation de l'enceinte à redans du palais. La chambre est couverte par une voûte en chevron décorée d'étoiles à cinq branches jaune or sur un fond bleu nuit.

C'est la première fois qu'une chambre funéraire royale reçoit un décor aussi élaboré et comprenant sur ses parois le premier corpus théologique connu de l'histoire de l'humanité.

Vue générale du complexe d'Ounas et de ses environs
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]