Proto-sémitique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le proto-sémitique est la langue afro-asiatique dont sont issues les diverses langues sémitiques telles l'hébreu, le guèze, le phénicien ou l'arabe.

Le proto-sémitique était probablement parlé dans la Corne de l'Afrique et la péninsule Arabique. L'idée de placer là le foyer originaire des Sémites est basée sur le fait que les tribus cananéennes, araméennes et arabes sont considérées comme originaires de la péninsule arabique. Les Akkadiens en sont probablement également originaires. Les Akkadiens sont les Sémites ayant laissé les traces écrites connues les plus anciennes, datées au carbone 14 du XXIIIe siècle av. J.-C. Les plus vieilles inscriptions en (pré-)proto-cananéen sont datées au carbone 14 de 1800 av. J.-C. Le proto-sémitique était probablement parlé au quatrième millénaire avant notre ère. Il s'agit donc approximativement d'un contemporain de l'indo-européen commun. La localisation des différents foyers des familles afro-asiatiques suggère une immigration originale des Proto-Sémites vers la péninsule arabique à partir de la Corne de l'Afrique. Cependant, cette idée reste une pure hypothèse, surtout si l'on admet que la langue est d'origine africaine : les voies de pénétration menant au Moyen-Orient depuis l'Afrique sont en effet multiples.

Voir aussi[modifier | modifier le code]