Prison de Bastøy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

59° 22′ 48.55″ N 10° 31′ 29.65″ E / 59.3801528, 10.5249028

Bastøy Boys' Home (1903)

La prison Bastøy (norvégien : Bastøy landsfengsel) est une prison de sécurité minimale située sur une île de 2,6 km² : l'île Bastøy. Celle-ci fait partie de la municipalité de Horten en Norvège, à environ 75 km au sud d'Oslo dans le fjord d'Oslo. Le directeur de la prison qui héberge 115 prisonniers, dirige une équipe de 69 employés dont seuls 5 restent sur place la nuit[1].

Après avoir été un centre pour jeunes délinquants de 1900 à 1970, puis un centre de traitement pour sans abris et alcooliques de 1971 à 1983, la prison de Bastøy y a été instaurée un an plus tard et est maintenant un lieu d'expérimentation pour devenir la « première prison écologique au monde »[1]. Les prisonniers sont logés dans des maisons et travaillent dans différents domaines comme la ferme, le ferry de l'île et les travaux forestiers[2]. Pendant leur temps libre, les prisonniers peuvent pratiquer le football, la pêche, le tennis, la baignade, la randonnée sur toute l'île et le ski de fond[1],[3].

Cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) James Kilner, « Break the law and live by a beach », Reuters,‎ 23 mars 2006
  2. Shishkin, Philip. "Norway's convicts take a number, line up for prison", Chicago Sun-Times, 8 juin 2003.
  3. Hundley, Tom. "Norwegian Jails Break Concept Of Hard Time", Chicago Tribune, 19 octobre 2003.
  4. Bastoy the Movie - documentary by Michel Kapteijns. Retrieved 2 février 2010.
  5. Kongen av Bastøy (King of Devil's Island) - film by Marius Holst. Retrieved 2 février 2010.

Sur les autres projets Wikimedia :

Webographie[modifier | modifier le code]