Baignade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre-Auguste Renoir, Les grandes baigneuses
Baignade à Unterbacher, près de Düsseldorf en Allemagne.

La baignade est une forme de natation ou d'ablutions, pratiquée dans un bain ou un bassin.

Sur le littoral, le niveau de qualité de l'eau peut être signalé par des pavillons colorés.

Qualité des eaux de baignades[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Eaux de baignade.

C'est un paramètre d'évaluation environnementale, important pour le tourisme, ainsi que pour les écosystèmes des zones humides, la faune et la flore. Les paramètres sont paramètres physiques, chimiques et microbiologiques, et plus concrètement, ils évaluent :

  • le risque microbien (évalué via les coliformes fécaux, éventuellement thermorésistants),
  • la présence de substances toxiques ou indésirables (plomb, mercure, cadmium... pesticides, organochlorés)(non obligatoire en France)
  • perturbateurs endocriniens, résidus de crème solaire... (non obligatoire en France)
  • radioactivité de l'eau (non obligatoire en France)

En Europe[modifier | modifier le code]

La Directive cadre sur l'eau vise le bon état écologique des masses d'eau en 2015. Des valeurs contraignantes pour la baignade figurent dans la directive sur les eaux de baignade de 1976[1] (mise à jour en 2006[2].

les eaux de baignades font l'objet d'un suivi sanitaire par les états, qui conformément à la convention d'Aarhus doivent le tenir à disposition du public.
De nouveaux outils web (L'application Eye On Earth — Water Watch permet aux utilisateurs de zoomer sur une région)permettent aux citoyens « un accès aisé à l'information environnementale, ainsi qu'une plate-forme leur permettant de soumettre des observations » [3].
La directive a une date butoir pour son application intégrale, qui est 2015, avec une volonté de simplifier des méthodes de gestion et de contrôle ; les paramètres microbiologiques à suivre ont été réduits à deux (entérocoques intestinaux et Escherichia coli (1 prélèvement tous les 15 jours) + inspection visuelle identifiant par exemple, les blooms algaux ou la présence de pétrole).
La directive 2006 voulait aussi diminuer le risque de résultats influencés par des aléas météorologiques défavorables ou des incidents ponctuels.
Trois catégories principales « insuffisante », « suffisante », « bonne » et « excellente » ont été retenues, et s'y ajoutent des eaux interdites à la baignade temporairement ou pendant toute la durée de la saison balnéaire ; des eaux nouvelles (classification encore impossible, mais chaque État-membre peut décider d'appliquer des seuils (ou valeurs guides) plus stricts.

En 2009 ; selon Eurobaromètre, 2/3 des européens considèraient la qualité de l'eau dans leur pays comme un problème sérieux[4]. Sur 20 000 sites contrôles[5], étaient conformes aux «valeurs guides» minimales ou normes minimales de qualité de l'eau définies par la directive européenne [5] ;

  • 96 % des zones de baignade côtières (contre 80 % en 1990)
  • 90 % des sites de baignade dans les lacs et les rivières (contre 52 % en 1990).

En 2009:

  • une légère diminution du nombre de sites respectant les normes minimales de qualité a été constatée entre 2008 et 2009, baissant de 0,7 % pour les eaux de baignade côtières et de 2,6 % pour les eaux de baignade intérieures. C'est un taux de fluctuation considérée comme habituel, mais qui indique aussi une marge de progrès.
  • 2 % des sites de baignade littoraux de l'Union européenne ont fait l'objet d'une interdiction en 2009, presque toujours en Italie[5].

écocitoyenneté :
Des outils Web en ligne permettent maintenant l'accès direct aux données de chaque pays européen ou d'une région spécifique, avec possibilité d'en analyser l'évolution au fil des années. Le public peut aussi faire remonter des informations.

Critiques ou limites[modifier | modifier le code]

Aucune norme impérative pour le paramètre « streptocoques fécaux » ne figure dans l'ancienne directive 76/160/CEE. Seul le paramètre « coliformes fécaux » est évalué pour la conformité des eaux de baignade aux valeurs impératives. L'évaluation de la conformité aux valeurs guides ne repose que sur 2 paramètres bactériologiques et non sur les métaux lourds ou d'autres polluants ou microbes ou parasites indésirables.


Activités naturistes[modifier | modifier le code]

La Baignade

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Directive 76/160/CEE concernant la qualité des eaux de baignade.
  2. Directive 2006/7/CE concernant la gestion de la qualité des eaux de baignade
  3. Communiqué de l'[Agence européenne de l'environnement], juin 2010
  4. Majority of Europeans believe quality and quantity of water is a serious problem (La plupart des Européens pensent que la qualité et la quantité est un sérieux problème). Communiqué de presse d'Eurobaromètre du 29 mars 2009. Également disponible à l'adresse http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=IP/09/446&format=HTML&aged=0&language=EN&guiLanguage=en (en anglais) [Accédé le 3 mai 2010].
  5. a, b et c Rapport annuel 2010 sur les eaux de baignade, présenté par la Commission européenne et l'Agence européenne pour l'environnement (AEE). Ce rapport précise où se procurer des informations détaillées et actualisées sur les sites de baignade Version française