Pont de Kinzua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pont de Kinzua
Image illustrative de l'article Pont de Kinzua
Géographie
Pays États-Unis
Localité Kena, Pennsylvanie
Coordonnées géographiques 41° 45′ 45″ N 78° 35′ 18″ O / 41.7625, -78.58833341° 45′ 45″ N 78° 35′ 18″ O / 41.7625, -78.588333  
Fonction
Franchit le Kinzua Creek
Fonction pont ferroviaire
Caractéristiques techniques
Type Pont à chevalets
Longueur 625 m
Largeur 3 m
Hauteur 92 m
Matériau(x) acier
Construction
Construction 1882 et 1900
Architecte(s) Phoenix Bridge Company

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Pont de Kinzua

Le Pont de Kinzua (Kinzua Bridge ou Kinzua Viaduct) est un pont ferroviaire à chevalets (en anglais : trestle, où l'on reconnaît le mot français « tréteau »), qui franchissait le Kinzua Creek, dans le comté de McKean, en Pennsylvanie, jusqu'à ce qu'il s'écroule, en 2003. À sa construction, en 1882, il était considéré comme le plus haut et le plus long pont ferroviaire au monde[1]. À la date de son écroulement, le pont de Kinzua était encore le quatrième plus haut pont des États-Unis[1] : il figure sur la List of Historic Civil Engineering Landmarks. Il est situé dans le Parc d'État du Kinzua Bridge.

Le pont original de 1882, pendant sa construction

Construction[modifier | modifier le code]

Le pont original de 1882, pendant sa construction

Le Kinzua Bridge a été construit par la Phoenix Bridge Company pour la compagnie du New York, Lake Erie and Western Railway (NYLE&W), en 1882. Ce pont original, constitué de 1 552 tonnes de fer forgé[2], fut achevé en seulement 94 jours par une équipe d'à peine une centaine d'hommes[2]. Cette rapidité dans la construction est due à ce qu'elle fut menée sans l'aide d'échafaudages. À son achèvement, il était le plus haut pont du monde, avant d'être détrôné par le viaduc de Garabit en 1885.

Reconstruction[modifier | modifier le code]

En 1900, compte tenu des progrès dans les techniques de la construction ferroviaire, le pont de Kinzua fut démonté, renforcé, et le tablier d'origine fut remplacé par un tablier d'acier permettant le passage de convois plus lourds. Il fut reconstruit par l'Elmira Bridge Company. L'Erie Railroad devint propriétaire du viaduc après la faillite du NYLE&W et sa fusion avec l'Erie Railroad en 1893. La Knox and Kane Railroad organisa des voyages touristiques sur le pont jusqu'en 1959.

Le parc d'État[modifier | modifier le code]

Le Kinzua Bridge en 1971, avant son écroulement

Le gouverneur de Pennsylvanie William Scranton signa le décret d'établissement du Kinzua Bridge State Park en 1963, mais celui-ci n'ouvrit officiellement qu'en 1970. Le pont fut inscrit sur le National Register of Historic Civil Engineering Landmarks en 1977, et dix ans plus tard, en 1987, des trains d'excursions purent circuler sur le pont. Les trains partaient de Kane, Pennsylvanie, avec un tour par l'Allegheny National Forest ; ils marquaient un arrêt sur le pont avant de retourner vers Kane[3].

Destruction[modifier | modifier le code]

En 2002, le pont de Kinzua fut fermé à toute visite au public, à pied aussi bien que par chemin de fer, après qu'on eut reconnu que sa structure présentait des risques par grand vent.

Le pont de Kinzua écroulé

À 15 h 20, le 21 juillet 2003, une tempête s'abattit sur le parc. La tempête, de force 1 sur l'échelle de Fujita, jeta bas 11 des 20 travées, déracinant sur son passage quantité d'arbres. La chute fut causée par la rouille qui envahissait les boulons de la base des chevalets. L'enquête laissa supposer que la structure tout entière avait oscillé quatre ou cinq fois avant de briser les boulons de la base. Les tours s'abattirent intactes, souffrant tout de même de l'impact avec le sol. Elles ont été conservées sur place, afin de montrer aux visiteurs les forces que la Nature est capable de déchaîner[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Tornado Tears Down Historic Kinzua Viaduct », Trains, vol. 63, no 10,‎ octobre 2003, p. 25
  2. a et b (en) Associated Press, « High Winds Topple Historic Railroad Bridge », Pittsburgh Post-Gazette,‎ juillet 2003 (lire en ligne)
  3. « Kinzua State Park » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Pennsylvania Department of Conservation and Natural Resources. Consulté le 2007-10-04
  4. Board of Inquiry Investigation, « Report on the July 21st collapse of the Kinzua Viaduct » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Pennsylvania Department of Conservation and Natural Resources. Consulté le 2007-10-02

Traduction[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]