Petr Bříza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Petr Bříza

Nationalité Drapeau de la République tchèque République tchèque
Né le 9 décembre 1964,
Prague (Tchécoslovaquie)
Joueur retraité
Position Gardien de but
Attrapait de la gauche
A joué pour Slavia IPS Praha (1. liga)
TJ Motor České Budějovice (1. liga)
HC Dukla Jihlava (1. liga)
Sparta ČKD Praha (1. liga)
Lukko Rauma (SM-liiga)
Landshut Cannibals (1. bundesliga)
HC Sparta Prague (Extraliga)
Carrière pro. 1981 – 2006

Petr Bříza (né le 9 décembre 1964 à Prague en Tchécoslovaquie aujourd'hui ville de République tchèque) est un joueur professionnel de hockey sur glace. Il a également été international pour la Tchécoslovaquie puis pour la République tchèque. Il est actuellement le directeur général du HC Sparta Prague[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière professionnelle de gardien de but en 1981 au sein d'un des clubs de sa ville natale, le Slavia IPS Praha. Le club évolue alors dans la 1. liga, le premier échelon tchécoslovaque[2]. Il ne joue que deux saisons avant de quitter la capitale et de rejoindre le sud de la Bohême et le club du TJ Motor České Budějovice. En 1985, il intègre l'effectif du HC Dukla Jihlava champion en titre mais il ne parvient pas pour autant à décrocher un titre de champion. Il y joue deux nouvelles saisons avant de retourner avec České Budějovice pour deux saisons de plus.

Il joue en 1989-90 pour un autre club de la capitale, le Sparta ČKD Praha et décroche enfin son premier titre de champion de Tchécoslovaquie[3]. Encore une fois, il ne reste pas longtemps au sein de l'effectif du club plus qu'il n'y joue encore une fois qu'une nouvelle saison avant de quitter le club et la Tchécoslovaquie. Il est tout de même sélectionné à l'issue de la saison 1990-91 dans l'équipe type de la saison malgré la sixième place de son équipe lors de la saison régulière[4].

Il rejoint à l'aube de la saison 1991-92, la Finlande et l'équipe du Lukko Rauma qui évolue dans la division élite, la SM-liiga. L'équipe perd en demi-finale des séries mais il est tout de même une nouvelle fois sacré meilleur gardien du championnat et dans l'équipe type de la saison[5]. Il va être également sélectionné dans l'équipe type après la saison 1992-93 mais son équipe ne parvient alors pas à passer le premier tour des séries.

Il quitte la Finlande pour rejoindre l'Allemagne en signant dans le club de la 1. bundesliga : Landshut Cannibals. Élu meilleur joueur du mois de décembre 1993, il va jouer jusqu'en 1999 dans le championnat allemand. En 1997-98, il est élu dans l'équipe type de la saison alors que son équipe perd en demi-finale des séries[6].

Suite à son départ de l'équipe allemande, il décide de revenir jouer avec le Sparta Prague qui depuis la partition de la Tchécoslovaquie évolue dans l'Extraliga. Dès son retour dans son pays, il va faire parler de lui en permettant à son équipe de remporter le titre de champion de Tchéquie, le premier de l'histoire du club dans la nouvelle ligue. Il réalise, entre autres, une très bonne série en réalisant deux blanchissages en finale contre le HC Vsetín. Il va être alors élu meilleur joueur des séries et meilleur gardien de la saison[7]. Il remporte par la suite un autre titre en 2002 puis encore un dernier en 2006 alors qu'il est âgé de 41 ans. En 2006, il réalise une très bonne saison avec 95,2 % d'arrêts et un blanchissage pour son dernier match en tant que joueur contre l'équipe de ses débuts, le Slavia Prague. Une nouvelle fois, il est élu meilleur gardien mais également meilleur joueur des séries et meilleur joueur de la saison[8]. Il met alors fin à sa carrière et devient directeur général du Sparta[9].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il est sélectionné pour la première fois pour jouer dans l'équipe de Tchécoslovaquie lors de la Coupe Canada 1987. Il joue alors remplaçant du gardien numéro un : Dominik Hašek[10]. Souvent remplaçant, il joue quelques matchs amicaux et est joue également des matchs du championnat du monde 1990. Lors de cette édition, l'équipe remporte la médaille d'or mais laisse présager des lendemains encore meilleurs[11].

La saison suivante, il connaît sa première titularisation en tant que gardien lors du championnat du monde mais l'équipe finit à une sixième place décevante[12].

Le 2 février 1992, il joue son cinquantième match avec la sélection tchécoslovaque lors d'une défaite 3 buts à 1 contre le Canada. Il va également jouer ses seconds Jeux olympiques mais les premiers en tant que titulaire et remporte une médaille de bronze. La même année, il remporte également quelques mois plus tard la médaille de bronze au championnat du monde[13]. Il joue au total dans sa carrière 73 matchs avec la Tchécoslovaquie avant sa partition au 1er janvier 1993[14].

La République tchèque se dote d'une équipe nationale masculine de hockey pour participer aux différentes compétitions internationales. Il joue son premier match sous ses nouvelles couleurs en avril 1993 et remporte son premier match 5-2 contre la Suède[15]. L'équipe va participer par la suite à son premier championnat du monde en Allemagne. Le groupe B dont fait partie l'équipe joue alors ses matchs dans la ville de Dortmund. Les Tchèques dominent le groupe avec quatre victoires et un match nul en cinq rencontres et un total 17 buts inscrits et seulement 4 encaissés. En demi-finale, les Tchèques vont facilement battre les Italiens 8 à 1 mais ils vont chuter en demi-finale contre les Suédois suite à un but de loin venu lors de la prolongation par Thomas Rundqvist. Bříza va faire sa première erreur du tournoi, une erreur qui coûte l'accès à la finale. Il sera tout de même élu meilleur gardien de la compétition avec une médaille de bronze gagnée contre le Canada 5 buts à 1[16]. Il connaît sa dernière sélection sous le maillot tchèque pour une compétition internationale lors de la coupe du monde de 1996 et totalise 33 sélections avec l'équipe[17].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir Statistiques du hockey sur glace.

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Ligue   PJ Min BC ARR MOY  %ARR BL A PUN[18]
1981-82 Slavia IPS Praha 1. liga - - - - -   - - -
1982-83 Slavia IPS Praha 1. liga - - - - -   - - -
1983-84 TJ Motor České Budějovice 1. liga 19 937 40 - 2,56   - - -
1984-85 TJ Motor České Budějovice 1. liga 16 785 40 - 3,06   - - -
1985-86 HC Dukla Jihlava 1. liga 35 2 023 73 801 2,17 91,65 % - - -
1986-87 HC Dukla Jihlava 1. liga 38 2 275 98 908 2,58 90,26 % 1 - -
1987-88 TJ Motor České Budějovice 1. liga 42 2 265 98 1 007 2,6 91,13 % - - -
1988-89 TJ Motor České Budějovice 1. liga 46 2 692 150 1 271 3,34 89,44 % - - -
1989-90 Sparta ČKD Praha 1. liga 53 3 108 137 1 379 2,64 90,96 % - - -
1990-91 Sparta ČKD Praha 1. liga 33 1 818 74 821 2,44 91,73 % 5 - -
1991-92 Lukko Rauma SM-liiga 46 2 780 128 1 351 2,76   4 - -
1992-93 Lukko Rauma SM-liiga 50 2 963 141 1 713 2,87   2 - -
1993-94 EV Landshut Cannibals 1. bundesliga 44 2 573 109 - 2,54   5 - -
1994-95 EV Landshut Cannibals 1. bundesliga 41 2 339 82 - 2,1   4 - -
1995-96 EV Landshut Cannibals 1. bundesliga 50 2 407 111 - 2,77   6 - -
1996-97 EV Landshut Cannibals 1. bundesliga 48 2 877 120 - 2,5   4 - -
1997-98 EV Landshut Cannibals 1. bundesliga 48 2 708 109 - 2,41   5 - -
1998-99 EV Landshut Cannibals 1. bundesliga 38 2 191 84 1063 2,3   2 - -
1999-2000 HC Sparta Praha Extraliga 59 3 420 109 1 814 1,91   7 - -
2000-01 HC Sparta Praha Extraliga 64 3 765 152 2 133 2,42   7 - -
2001-02 HC Sparta Praha Extraliga 62 3 605 137 1 990 2,28   6 - -
2002-03 HC Sparta Praha Extraliga 54 3 208 97 1 668 1,68   5 - -
2003-04 HC Sparta Praha Extraliga 62 3 602 129 1 873 2,32   7 - -
2004-05 HC Sparta Praha Extraliga 36 2 062 82 1 011 2,75   2 30 1
2005-06 HC Sparta Praha Extraliga 42 2 405 102 1 258 2,54 92,50 % 4 52 1

Statistiques internationales[modifier | modifier le code]

Année Équipe Événement  PJ MIN  BC ARR MOY  %ARR BL  A  PUN Rang[19] Résultat[20]
1984 Tchécoslovaquie Championnat du monde junior 4 270 15 - 3,33 - - - - - médaille de bronze Médaille de bronze
1987 Tchécoslovaquie Coupe Canada 0 0 0 0 0 0 0 0 0 3 4e place
1988 Tchécoslovaquie Jeux olympiques d'hiver 0 0 0 0 0 0 0 0 0 3 6e place
1989 Tchécoslovaquie Championnat du monde 0 0 0 0 0 0 0 0 0 3 médaille de bronze Médaille de bronze
1990 Tchécoslovaquie Championnat du monde 2 120 10 - 5 - - - - 2 médaille de bronze Médaille de bronze
1991 Tchécoslovaquie Championnat du monde 8 479 23 - 2,88 - - - - 1 6e place
1992 Tchécoslovaquie Championnat du monde 8 489 12 140 1,47 92,10 % 2 - - 1 médaille de bronze Médaille de bronze
1992 Tchécoslovaquie Jeux olympiques d'hiver 8 419 19 164 2,72 89,60 % 0 - - 1 médaille de bronze Médaille de bronze
1993 République tchèque Championnat du monde 8 488 10 186 1,23 94,90 % 2 - - 1 médaille de bronze Médaille de bronze
1994 République tchèque Championnat du monde 4 239 16 112 4,01 87,50 % 0 - - 1 7e place
1994 République tchèque Jeux olympiques d'hiver 7 381 15 134 2,11 89,90 % 1 - - 1 5e place
1995 République tchèque Championnat du monde 1 60 2 19 2 90,50 % 0 - - 2 4e place
1996 République tchèque Coupe du monde 2 98 7 23 4,29 76,60 % 0 - - 2 Élimination au premier tour
2004 République tchèque Coupe du monde 0 0 0 0 0 0 0 0 0 3 Élimination en demi-finale

Références[modifier | modifier le code]

  1. (cs) Site officiel du Sparta Prague http://www.hcsparta.cz/.
  2. (en) Fiche de carrière sur www.eurohockey.com.
  3. (fr) Saison 1989-90 de Tchécoslovaquie sur http://hockeyarchives.info/.
  4. (fr) Saison 1990-91 de Tchécoslovaquie sur http://hockeyarchives.info/.
  5. (fr) Saison 1991-92 de Finlande sur http://hockeyarchives.info/.
  6. (fr) Saison 1997-98 d'Allemagne sur http://hockeyarchives.info/.
  7. (fr) Saison 1999-2000 de République tchèque sur http://hockeyarchives.info/.
  8. (fr) Saison 2005-06 de la République tchèque sur http://hockeyarchives.info/.
  9. (cs) Biographie sur http://www.petrbriza.com/.
  10. (cs) Liste des matchs de la Tchécoslovaquie de 1987 sur http://hokej.hansal.cz/.
  11. (fr) Mondial 1990 sur http://hockeyarchives.info/.
  12. (cs) Liste des matchs de la Tchécoslovaquie de 1991 sur http://hokej.hansal.cz/.
  13. (cs) Liste des matchs de la Tchécoslovaquie de 1992 sur http://hokej.hansal.cz/.
  14. (cs) Liste des matchs de la Tchécoslovaquie de 1993 sur http://hokej.hansal.cz/.
  15. (cs) Liste des matchs de la République tchèque de 1991 sur http://hokej.hansal.cz/.
  16. (fr) Résumé du championnat 1993 sur http://www.passionhockey.com/hockeyarchives/.
  17. (cs) Liste des matchs de la République tchèque de 1997 sur http://hokej.hansal.cz/.
  18. (cs) Fiche de carrière sur http://www.petrbriza.com.
  19. Cette colonne indique si Bříza était premier, second ou troisième gardien de l'équipe.
  20. (cs) Statistiques internationales sur http://www.petrbriza.com/.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]