Peter S. Beagle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Peter S. Beagle

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Beagle à l'université de Berkeley, Californie, en 2006

Nom de naissance Peter Soyer Beagle
Activités Romancier, nouvelliste, scénariste
Naissance 20 avril 1939 (75 ans)
Manhattan, État de New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Fantasy
Distinctions Prix Hugo
Prix Nebula
Prix Locus

Œuvres principales

Peter Soyer Beagle, né le 20 avril 1939 à Manhattan, est un écrivain de fantasy américain, également auteur d'ouvrages non-fictionnels et de scénarios pour le cinéma. Il est également guitariste chevronné et chanteur de folk. Il signa son premier roman, A Fine and Private Place, à l'âge précoce de 19 ans. Aujourd'hui, il est avant tout connu pour être l'auteur de La Dernière Licorne, œuvre souvent nommée par des magazines spécialisés et par les lecteurs comme l'un des dix meilleurs romans de fantasy de tous les temps. Au moins deux autres de ses romans (A Fine and Private Place et I See By My Outfit) sont considérés comme des classiques modernes. Ses œuvres ont été traduites dans plus de 15 langues et éditées partout à travers le monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 20 avril 1939 à Manhattan, Peter S. Beagle est le fils de Simon et Rebecca Soyer Beagle. Il passa sa jeunesse et le début de son cursus scolaire à New York, dans le quartier du Bronx. Depuis son plus jeune âge, il fut un lecteur vorace, encouragé par ses parents. Dès l'âge de six ans, il proclamait son ambition de devenir écrivain et contribua par la suite régulièrement au journal littéraire de son école secondaire. C'est à cette époque que sa production fut remarquée pour la première fois par des professionnels. Lors de sa dernière année de secondaire, il s'inscrit au concours Scholastic Writing Award Contest en leur envoyant un poème et une nouvelle. Il ignorait alors que le premier prix du concours était un financement pour des études supérieures. Son poème remporta le premier prix et Peter S. Beagle passa les quatre années suivantes de sa vie à l'université de Pittsburg[1].

C'est lors de ses années universitaires que Beagle se dirigea vers la carrière d'écrivain. Sa nouvelle Telephone Call gagna le premier prix de sa catégorie dans le magazine Seventeen, il engagea un agent, publia plusieurs textes et sorti de ses études avec un degree en écriture créative et un minor en Espagnol. Il passa l'année suivante à l'étranger avant d'incorporer l'atelier d'écriture de l'université Stanford, où il rencontra sa première femme, Enid.

Après ses années à Stanford, Beagle voyagea quelque temps sur la côte Est des États-Unis d'Amérique avant de se décider à rejoindre Enid en Californie. Il traversa le pays en motocyclette avec un ami à cette occasion, voyage qui servit de base à son roman I See By My Outfit. Une fois marié à Enid, il s'installa avec sa femme et ses trois enfants (du premier compagnon d'Enid) et exerça pendant de nombreuses années le métier de journaliste indépendant pour subvenir aux besoins du ménage, même après l'accueil exceptionnel de La Dernière Licorne.

Au cours des années 1970, Beagle écrivit de plus en plus de scénarios télévisuels et exerça en parallèle à ses activités son occupation de chanteur folk. Il chantait en anglais, en yiddish, en français et en allemand. Il se produisit dans divers clubs et salles de concert californiens et sorti même un album live d'un de ces concerts. En 1980, il divorça avant de déménager à l'été 1985 vers Seattle pour plusieurs années. Il retourna pourtant s'installer en Californie quelques années plus tard avec sa seconde femme, l'écrivain et artiste indienne Padma Hejmadi. Après quelques années passées dans la ville de Davis, où il s'engagea fermement dans la vie culturelle et associative de la cité, Peter S. Beagle vit désormais à Oakland, Californie.

Carrière de scénariste[modifier | modifier le code]

Peter S. Beagle est l'auteur du script de l'épisode 71 de la série Star Trek : La Nouvelle Génération (Star Trek: The Next Generation), nommé Sarek. Il est également l'auteur du scénario de la version animée du Seigneur des anneaux, sortie en 1978 et dirigée par Ralph Bakshi.

Sa carrière de scénariste télévisuel l'éloigna précocement de sa vocation de romancier, d'auteur de nouvelles et de journaliste. Mais au milieu des années 1990, il revint à ses premières amours et produit depuis lors, à un rythme régulier, des œuvres de fiction de longueurs variées.

Procès avec Granada Media[modifier | modifier le code]

Son roman La Dernière Licorne fut adapté en long métrage d'animation en 1982, sur un scénario rédigé par Peter S. Beagle lui-même. Depuis 1999, les droits de ce film sont détenus par la compagnie anglaise Granada Media International (une filiale de ITC plc.). Peter S. Beagle est depuis 2005 en procès avec Granada Media à propos du non-payement des droits dérivés du merchandising, ainsi que des droits d'auteur dus contractuellement. La somme totale lésée pourrait s'élever selon les estimations à plusieurs centaines de milliers de dollars[2].

En décembre 2006, les dernières nouvelles données par le représentant légal de Beagle, Conlan Press, précisent que le différend évolue dans un sens favorable à Peter S. Beagle, bien qu'aucun accord n'ait encore été signé.

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

Romans et recueils publiés en français

Nouvelle publiée en français

  • La Nagini, in Chansons pour J. R. R. Tolkien - Tome 1 L'adieu au Roi, réunies par Martin H. Greenberg (éd. Presses Pocket - 1992) (ISBN 2-266-05160-1)
    VO : The Nagini, in After the King, anthologie éditée par Martin H. Greenberg (1991) - nouvelle

Romans et nouvelles mettant en scène les licornes (Repris ici par ordre chronologique et dans leurs version originale)

  • The Last Unicorn (1968) : roman
  • Peter S. Beagle's Immortal Unicorn (1995) : anthologie de nouvelles originales, codirigée par Beagle
  • Peter S. Beagle's Immortal Unicorn 2 (1995) : anthologie de nouvelles originales, codirigée par Beagle
  • The Unicorn Sonata (1996) : roman pour la jeunesse, actuellement ré-écrit sous forme de quadrilogie
  • Two Hearts (2005) : nouvelle publiée dans The Magazine of Fantasy & Science Fiction, première véritable suite de The Last Unicorn
  • The Last Unicorn: The Lost Version (2007) : édition limitée à 1000 exemplaires de The Last Unicorn, suivie de Two Hearts
  • [Pas encore édité] The First Last Unicorn and Other Beginnings (2007) : recueil de nouvelles et d'essais

Prix[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) Kim Flournoy, (Unofficial) Peter S. Beagle Biography, tel que consulté le 24 février 2007.
  2. (en) Connor Cochran, « A Call to Action in Support of Peter S. Beagle, author of The Last Unicorn », Conlan Press,‎ juillet 2006 (consulté le 20 juillet 2006).

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Peter S. Beagle » (voir la liste des auteurs).