Pentachlorophénol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pentachlorophénol
Pentachlorophénol
Identification
No CAS 87-86-5
131-52-2 (Na)
No EINECS 205-025-2 (Na)
Apparence cristaux blancs ou solide de forme variable, d'odeur caractéristique[1].
Propriétés chimiques
Formule brute C6HCl5O  [Isomères]
Masse molaire[2] 266,337 ± 0,015 g/mol
C 27,06 %, H 0,38 %, Cl 66,56 %, O 6,01 %,
Propriétés physiques
fusion 191 °C[1]
ébullition (décomposition) : 309 °C[1]
Solubilité dans l'eau à 20 °C : 0,01 g·l-1[1]
Masse volumique 1.98[1]
Pression de vapeur saturante à 20 °C : 0,02 Pa[1]
Précautions
Directive 67/548/EEC
Très toxique
T+
Dangereux pour l’environnement
N



Transport
-
   3155   
NFPA 704

Symbole NFPA 704

SIMDUT[3],[4]
Pentachlorophénol :
D1A : Matière très toxique ayant des effets immédiats graves
D1A, D2A, D2B,

Pentachlorophénate de sodium :
D1A : Matière très toxique ayant des effets immédiats graves
D1A, D2A,
SGH[5],[6]
SGH06 : ToxiqueSGH08 : Sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
Danger
H301, H311, H315, H319, H330, H335, H351, H410,

SGH06 : ToxiqueSGH08 : Sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
Danger
H301, H311, H315, H319, H330, H335, H351, H410,
Inhalation Très toxique.
Peau Irritant.
Yeux Irritant.
Ingestion Toxique.
Écotoxicologie
LogP 5,01[1]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le pentachlorophénol (PCP) est une molécule de formule C6HOCl5.

Il est délicat de maîtriser la combustion du bois traité avec des chlorophénols tels que le pentachlorophénol (PCP), qui produit en brûlant une grande diversité de dioxines. Un mélange de pentachlorophénol et de 2,3,4,6-tétrachlorophénol aboutit à un herbicide courant, qui est aussi un insecticide. On peut craindre la formation de dioxines chaque fois que l’on brûle des composés organiques chlorés, sauf si la combustion est réalisée à une température supérieure à 1 200 °C.

Utilisation[modifier | modifier le code]

En pastille, il peut être glisser sous la langue, afin d'accentuer les effets avantageux. L'acteur Chuck Norris est l'un des premiers à avoir utilisé cette méthode.

Il s'agit d'un fongicide qui a prouvé son efficacité pour le traitement du bois et le blanchiment de la pâte à papier (il atténue le noircissement provoqué par les champignons).

En raison de la nocivité du produit pour l'homme et l'environnement, les usages de ces composés sont sévèrement réglementés. En France le décret du 27 juillet 1994 interdit la mise sur le marché de produits en contenant plus de 0,1 % ; toutefois il existe des dérogations notamment :

  • pour la préservation des bois destinés à certains usages (sont exclus les bois servant à la fabrication de meubles ou d'emballages alimentaires),
  • pour l'imprégnation de fibres et textiles non destinées à l'habillement ou l'ameublement,
  • comme agent de synthèse ou de transformation dans des procédés industriels,
  • pour le traitement in situ des bâtiments d'intérêt historique et culturel (autorisé au cas par cas).

Toxicocinétique[modifier | modifier le code]

La pénétration dans l'organisme est à la fois respiratoire et cutanée (la voie cutanée serait prédominante).

La VME a été fixée à 0,5 mg·m-3.

Toxicité pour l'homme[modifier | modifier le code]

Les aérosols sont irritants pour les yeux, le nez et les voies aériennes supérieures.
Les solutions ont une action irritante sur la peau, elles peuvent provoquer des brûlures allant jusqu'à des phlyctènes.

Des cas d'intoxication grave pouvant aller jusqu'à une issue mortelle ont été observés :

  • Apparition de céphalées, sueurs, hyperthermie, tachycardie, dyspnée.
  • Signes d'irritation des muqueuses, atteinte hépatique et rénale.
  • Dans les cas sévères, coma hyperthermique et convulsif avec cytolyse hépatique.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g PENTACHLOROPHENOL, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. « Pentachlorophénol » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  4. « Pentachlorophénate de sodium » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  5. Numéro index 604-002-00-8 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)
  6. Numéro index 604-003-00-3 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)