Pekmez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pekmez
Image illustrative de l'article Pekmez
Pekmez

Autre nom Üzüm pekmezi
Lieu d’origine Antalya
Place dans le service pâte à tartiner et comme un substitut du sucre
Température de service froide
Ingrédients jus de raisin concentré
Mets similaires dut pekmezi, harnup pekmezi et incir pekmezi

Le pekmez est un sirop foncé (ou mélasse) de fruit typique de la cuisine turque.

Origine[modifier | modifier le code]

Dans la région d’Antalya, le raisin est écrasé dans des tekne (cuves en bois). Le jus est ensuite concentré dans des kazan (petites marmites en cuivre). Pour clarifier ces jus, une pratique très ancienne est encore utilisée : le collage avec une terre locale (toprak) extraite de la montagne proche. Cette terre s’est révélée être constituée d’argile et de chaux[1]. Après le premier chauffage, qui dure quelques heures, le dépôt a sédimenté et il est filtré dans un sac de jute. Puis ce sirop noir et épais est chauffé une seconde fois pour accentuer la concentration. C'est ce sirop de raisin qui est appelé Üzüm pekmezi et qui sert à agrémenter le petit déjeuner ou à conserver, pour l’hiver, des courgettes et des aubergines. Il contient principalement des sucres dont le glucose (19,4 %) et du fructose (24,3 %)[2].

La fabrication du pekmez est à l'origine de deux techniques de fabrication du vin, le collage et la désacidification, en effet l’utilisation d’une argile calcaire pour la clarification entre deux chauffes serait à l’origine de ces deux pratiques.

Autres pekmez[modifier | modifier le code]

D'autres pekmez sont élaborés par réduction en chauffant des jus de fruit en une mélasse foncée, sucrée et sirupeuse. Les fruits utilisés sont la figue, la datte, la mûre, la caroube ou encore la grenade[3].

Les pekmez élaborés à partir de mûre, de caroube et de figue sont appelés dut pekmezi, harnup pekmezi et incir pekmezi respectivement en Turquie. Le dibis est un produit similaire élaboré à partir de dattes.

Le pekmez est la principale source d’énergie pour les hivers rigoureux du plateau anatolien de Turquie. On utilise le pekmez comme pâte à tartiner et, en cuisine, comme un substitut du sucre ou mélangé avec du tahini (crème de sésame)[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ce collage minéral permet aussi la désacidification
  2. (en) R. Patzold & H. Bruckner. "Mass Spectrometric Detection and Formation of D-Amino Acids in Processed Plant Saps, Syrups, and Fruit Juice Concentrates". J. Agric. Food Chem 53: 9722-9729, 2005. DOI:10.1021/jf051433u
  3. a et b (en) J. Basan (2007). The Middle Eastern Kitchen. Hippocrene Books. p.158. ISBN 0781811902.

Articles connexes[modifier | modifier le code]