Parabole des outres neuves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Outres neuves est une parabole écrite dans l'Évangile selon Matthieu. Cette métaphore fait allusion aux nouvelles écritures données par Jésus-Christ, et ce dans le Nouveau Testament.

Homme avec une outre, par Niko Pirosmani.

Texte[modifier | modifier le code]

Évangile selon Matthieu, chapitre 9, verset 17 :

« On ne met pas non plus du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement, les outres se rompent, le vin se répand, et les outres sont perdues; mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le vin et les outres se conservent »

Traduction d'après la Bible Louis Segond.

Interprétation[modifier | modifier le code]

Ce passage de l'Evangile est lu lors de la 13ème semaine du temps ordinaire dans l'Église catholique. La parabole des Outres est dans le même chapitre que celle de La Pièce à un habit. Pour l'Abbé Fortuny, elle est la métaphore des nouvelles lois amenées par le Christ, notamment le pardon pour lequel il a donné sa vie. « Jésus venait de leur révéler une nouvelle manière de se mettre en rapport avec Dieu, un esprit nouveau qui rompait avec toutes les anciennes façons de procéder » commente le prêtre [1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Homélie de l'Abbé Joaquim Fortuny du 5/7/2008 [1]

Articles connexes[modifier | modifier le code]