Péronnes-lez-Binche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Péronnes.
Péronnes-lez-Binche
Photo prise à Péronnes-lez-Binche
Photo prise à Péronnes-lez-Binche
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Thuin
Commune Binche
Code postal 7134
Zone téléphonique 064
Démographie
Gentilé Péronnais(e)[1]
Population 4 417 hab. (31/12/2006)
Densité 437 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 26′ N 4° 08′ E / 50.433, 4.13350° 26′ Nord 4° 08′ Est / 50.433, 4.133  
Superficie 1 011 ha = 10,11 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hainaut

Voir sur la carte administrative de Hainaut
City locator 14.svg
Péronnes-lez-Binche

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Péronnes-lez-Binche

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Péronnes-lez-Binche

Péronnes-lez-Binche (en wallon Pèrone) est une section de la ville belge de Binche située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Le village a fusionné avec Binche en 1977, ainsi que Bray, Buvrinnes, Épinois, Leval-Trahegnies, Ressaix et Waudrez.

Il existe trois « quartiers », certains diront même qu'il y en a quatre :

  • Péronnes-Village (qui inclut la Cité)
  • Péronnes-Charbonnage
  • Péronnes-Sainte-Marguerite.


Péronnes a connu un grand essor industriel grâce à son sol charbonneux qui a permis la création de plusieurs exploitations ainsi que l'installation du Triage-Lavoir.

Les habitants de Péronnes, Bray, Épinois et Ressaix ont bénéficié du brassage des populations italienne, polonaise, turque, qui ont jadis peuplé les corons.

Les terrils, aujourd’hui devenus de petites montagnes, véritables réserves de faune et de flore, font le plaisir des naturalistes.

Depuis, un zoning industriel a été créé sur Péronnes-Bray et de nombreuses entreprises y ont déjà élu domicile. Les entreprises sont nombreuses sur les grands axes péronnais.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Germain, Guide des gentilés : Les noms des habitants en Communauté française de Belgique, Bruxelles, Ministère de la Communauté française,‎ 2008 (lire en ligne), p. 29.

Lien externe[modifier | modifier le code]

L'ancienne maison communale.