Ozzano dell'Emilia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ozzano dell'Emilia
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Regione-Emilia-Romagna-Stemma.svg Émilie-Romagne 
Province Bologne 
Code postal 40064
Code ISTAT 037046
Code cadastral G205
Préfixe tel. 051
Démographie
Gentilé ozzanesi
Population 12 850 hab. (31-12-2010[1])
Densité 198 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 27′ 00″ N 11° 29′ 00″ E / 44.45, 11.48333 ()44° 27′ 00″ Nord 11° 29′ 00″ Est / 44.45, 11.48333 ()  
Altitude Min. 67 m – Max. 67 m
Superficie 6 494 ha = 64,94 km2
Divers
Saint patron San Cristoforo
Fête patronale 25 juillet
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Ozzano dell'Emilia

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Ozzano dell'Emilia

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Ozzano dell'Emilia
Liens
Site web http://www.comune.ozzano.bo.it/
Map of comune of Ozzano dell'Emilia (province of Bologna, region Emilia-Romagna, Italy).svg

Ozzano dell'Emilia (Uzän en dialecte bolognais) est une commune italienne de la province de Bologne dans la région de l'Émilie-Romagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune et son chef-lieu, située à 11 km à l’Est de Bologne sur la via Emilia à 66 mètres d’altitude (devant la mairie et variant de 29 à 370 m) et le territoire fait partie du Parc régional des gypses bolognais et des calanques dell'Abbadessa.
La commune fait confins avec les communes de Castel San Pietro Terme, San Lazzaro di Savena et Pianoro.
Le territoire d’origine alluvionnaire est encadré pat le fleuve Idice) et son affluent Quaderna. La cté est reliée à la ligne de chemin de fer Milan-Bologne-Ancône, ainsi qu’à l’autoroute A14. Grandes villes voisines :

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origine de la commune remontent à l'Empire romain, quand la cité était située dans l’actuel hameau de "Maggio" ‘appelait " Claterna", ancienne cité romaine sujette à des fouilles archéologiques[2].

D’une implantation d’origine romaine, le territoire entourant la commune est caractérisé par le découpage régulier des terres, typique de la centuriation romaine. Au cours des siècle, Ozzano fut sujet aux vicissitudes des grandes cités voisines de Bologne et Imola, aux convoitises expansionnistes des grandes familles, du Saint-Empire romain germanique à l’état pontifical.

Les opérations de réorganisation administrative de 1805, entreprises par les classes dirigeantes de l’époque napoléonienne du royaume d'Italie (1805-1814), insérèrent la commune d’Ozzano dans le canton de Castel San Pietro Terme, à l’intérieur du district d’Imola du département du Reno. Le territoire de la commune en sorti divisé entre Ozzano di Sopra et Ozzano di Sotto.
En 1810, Ozzano di Sopra fut inséré dans le Canton et district de Bologne avec les localités de Ciagnano, San Cristoforo, Massa delle Rapi, Ozzano di Sotto et Settefonti avec Monte Armato.

Avec la restauration du domaine pontifical, Ozzano di Sopra devient à l’intérieur de gouvernement et de la légation de Bologne, une communauté (y compris Ciagnano, Monte Armato et Settefonti) sujette au podesta de San Lazzaro di Savena.
Le 16 octobre 1862, la commune change de dénomination et passe de "Ozzano" à "Ozzano dell'Emilia".

Personnalités liées à Ozzano dell'Emilia[modifier | modifier le code]

Monuments et lieux d’intérêt[modifier | modifier le code]

  • l’église de Sant'Ambrogio, de 1995.
  • l’église de Sant'Andrea Apostolo, acte de donation daté de 1077.
  • l’église de San Cristoforo et San Carlo Borromeo, de 1642 restaurée en 1924.
  • l’église de Santa Maria della Quaderna, de 1365.
  • le musée d’anatomie pathologique et tératologie vétérinaire.
  • le musée d’archéologie romaine.
  • la bibliothèque du "8 mars 1908".
  • le "Parc régional des gypses bolognais et des calanques dell'Abbadessa", sur les premières collines bolognaises en 70 et 400 mètres.

Économie[modifier | modifier le code]

La nature du terrain permet à la commune de garder son potentiel agricole basé sur les cultures de plaine alluvionnaire des fleuves Idice et Quaderna (son affluent). Sa position voisine de la grande cité de Bologne lui permet un développement économique axé sur l’industrie mécanique, pharmaceutique, etc. dans la zone artisanale et commerciale au nord-est de la cité et l’accès à la ligne ferroviaire et à l’autoroute A14 Bologne-Ancône.

Fêtes et évènements[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
14/06/2004 en cours Loretta Masotti Liste civique  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Tolara, Maggio, Quaderna, Osteria Nuova, Ponte Rizzoli, Mercatale, Noce

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Budrio (11 km), Castel San Pietro Terme (10 km), Castenaso (7 km), Medicina (14 km), Monterenzio (14 km), Pianoro (12 km), San Lazzaro di Savena (6 km)

Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population en janvier de chaque année[modifier | modifier le code]

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
3 509 5 098 5 973 5 447 4 418 5 932 8 338 9 665 10 459
2011 - - - - - - - -
13 100 - - - - - - - -


Ethnies et minorités étrangères[modifier | modifier le code]

Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au 1º janvier 2011 la population étrangère résidente et déclarée était de 743 personnes, soit 5,8 % de la population résidente.
Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Cittadinanza Popolazione
1 Roumanie Roumanie 154
2 Drapeau de l'Albanie Albanie 101
3 Drapeau du Maroc Maroc 57

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. La cité romaine de Claterna

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]