Organisation pour une Papouasie libre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau de la Papouasie Occidentale
Mouvement pour une Papouasie libre, graffiti à Sentani, près de la capitale Jayapura.

L'Organisation pour une Papouasie libre (en indonésien Organisasi Papua Merdeka ou OPM), est un mouvement séparatiste armé, dirigé en 2009 par Goliath Tabuni, qui lutte pour l'indépendance des provinces indonésiennes de Papouasie et Papouasie occidentale depuis 1969, réfutant l'accord de New York élaboré par l'ONU. Le mouvement était dirigé, jusqu'à son assassinat en 2001, par Theys Eluay.

Historique et guérilla[modifier | modifier le code]

Elle mène une guérilla de basse intensité contre l'armée indonésienne[1] et organise des attaques contre les employés d'entreprises internationales travaillant en Papouasie[2]. Le Département d'État américain accuse ainsi le mouvement d'enlever des touristes et des ressortissants américains en Papouasie, ce qui le fait placer sur la liste officielle des organisations terroristes des États-Unis[3].

Financement de l'organisation[modifier | modifier le code]

Le mouvement aurait été armé par la Libye sous le régime de Mouammar Kadhafi et serait entraîné par la New People's Army (groupe armé philippin)[4].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Damien Faure, « La guérilla oubliée des Papous », sur http://www.monde-diplomatique.fr, Le Monde diplomatique,‎ Août 2002 (consulté le 4 septembre 2009)
  2. (fr) 31 août 2009, « Une insurrection oubliée en Papouasie », sur Pour convaincre (consulté le 4 septembre 2009)
  3. (en) Free Papua Movement Organisasi Papua Merdeka (OPM), consulté le 2 avril 2012
  4. (en) Terrorist Organization Profile: Free Papua Movement (OPM), consulté le 2 avril 2012