Noukous

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Noukous
No‘kis
Musée Igor Savitsky à Noukous
Musée Igor Savitsky à Noukous
Administration
Pays Drapeau de l’Ouzbékistan Ouzbékistan
Subdivision Flag of Karakalpakstan.svg Karakalpakistan
Code postal 230100
Indicatif téléphonique +998 61
Démographie
Population 230 000 hab. (2007)
Géographie
Coordonnées 42° 27′ 53″ N 59° 36′ 08″ E / 42.4647, 59.6022 ()42° 27′ 53″ Nord 59° 36′ 08″ Est / 42.4647, 59.6022 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ouzbékistan

Voir sur la carte Ouzbékistan administrative
City locator 14.svg
Noukous

Noukous (en russe : Нукус) ou Nukus[1] (en ouzbek : Nukus ; en karakalpak : No‘kis / Нөкис), est une ville d'Ouzbékistan et la capitale de la République du Karakalpakistan.

Géographie[modifier | modifier le code]

Noukous est située à l'ouest de l'Ouzbékistan, à 810 km de Tachkent. Elle est proche de la ville historique de Kounya-Ourguentch, située dans l'actuel Turkménistan. Noukous est l'ancienne porte d'accès à la mer d'Aral, dont le rivage d'origine se trouvait à 170 km au nord, aujourd'hui de plus en plus éloigné à cause de la diminution progressive de la superficie de la mer d'Aral.

Culture[modifier | modifier le code]

Noukous est surtout connue pour ses deux principaux musées :

  • Le Musée Igor Savitsky rassemble une collection de tableaux modernes d'artistes russes de la période 1918-1935, emmenés loin de Moscou par le conservateur Savitsky, qui permit d'éviter leur destruction voulue par Staline.
  • Le musée d'État du Karakalpakistan présente le patrimoine archéologique de la région.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Vue du centre-ville

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'orthographe Nukus vient de la forme latine de l'ouzbek. L'orthographe Noukous est cependant largement utilisée dans l'usage commun, elle représente la transcription de la forme cyrillique de Нукус ; la forme cyrillique de l'ouzbek étant d'ailleurs encore utilisée en Ouzbékistan malgré l'officialisation de la forme latine (y compris par les autorités). Par ailleurs, l'orthographe Nukus peut être vu comme un anglicisme (transcription de la forme cyrillique en anglais).