Nemi (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nemi.
Nemi
Pays Nouvelle-Calédonie
Région Province Nord
Nombre de locuteurs 320 (2000)[1]
Classification par famille
Statut officiel
Régi par Académie des langues kanak
Codes de langue
ISO 639-3 nem
IETF nem
Entretien en français et nemi de Gilbert Tein lors des États généraux du multilinguisme dans les Outre-mer, en décembre 2011.

Le nemi est une langue kanak, parlée par 320 locuteurs (2000) au nord de la Nouvelle-Calédonie. Comme toutes les langues de ce territoire, le nemi est classé dans la branche océanienne des langues austronésiennes. À l'instar du pije, du fwâi et du jawe, il est parlé sur la commune de Hienghène.

Le nemi figure dans le dictionnaire comparatif des langues de Hienghène, écrit par André-Georges Haudricourt et Françoise Ozanne-Rivierre en 1982.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche langue, dans la base de données linguistique Ethnologue

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Haudricourt, A. G et F. Ozanne-Rivierre, 1982, Dictionnaire thématique des langues de la région de Hienghène (Nouvelle-Calédonie) : pije, fwâi, nemi, jawe - Précédé d'une phonologie comparée des langues de Hienghène et du proto-océanien, Paris, Société d'Études Linguistiques et Anthropologiques de France, 285 pp., 2 cartes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]