Naftogaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Naftogaz Ukraine

alt=Description de l'image Naftogaz.png.



Personnages clés Evgeni Bakulin (CEO)[1]
Forme juridique société par actions
Siège social Drapeau d'Ukraine Kiev (Ukraine)
Actionnaires Ukraine à 100 % grâce à une loi spéciale[1]
Activité transport et distribution de pétrole et de gaz
Produits gaz, pétrole, essence
Effectif 172 000 (2008)
Site web http://www.naftogaz.com/
Fonds propres en augmentation 56,957 milliards UAH (2007)
Chiffre d’affaires en augmentation 30,424 milliards UAH (2007)[2]
Résultat net en augmentation -66 milliards UAH (2007)

Naftohaz Ukraine ou Naftogaz Ukraine (en ukrainien "Нафтогаз України", littéralement Pétrole Gaz Ukraine) est une société anonyme ukrainienne détenue à 100 % par le gouvernement ukrainien[1] connue principalement pour le transport de gaz naturel, ainsi que pour l'extraction, le raffinage et le transport de pétrole.

Description[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2006 et en 2009, elle s'est retrouvée en conflit avec Gazprom lors de deux crises du gaz.

En date de janvier 2009, Gazprom réclame le remboursement d'une dette de 600 millions USD à Naftogaz[3].

Un scénario identique se reproduisit en mai 2009 et ce paiement fut effectué le 8 juin 2009[4].

Le 30 avril 2010, le premier ministre russe Vladimir Poutine a proposé à son homologue ukrainien Mykola Azarov que Gazprom (détenue à 50 % + une part par l'état russe) fusionne avec Naftogaz[5]. La proposition sera discutée entre les deux parties en mai. Selon Viktor Tchoumak, analyste du Centre international d'études économiques, cette fusion permettrait à la Russie de prendre le contrôle des gazoducs ukrainiens.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Pavel Polityuk, Guy Faulconbridge, Sabina Zawadzki et Philippa Fletcher, « Ukraine sets gas offer but wants no middleman », Reuters,‎ 7 janvier 2009 (lire en ligne)
  2. (en) « Consolidated Financial statements of Naftogas for 2007 »
  3. « Kiev signe le protocole sur le contrôle du transit sans aucune réserve », Ria Novosti,‎ 12 janvier 2009 (lire en ligne)
  4. (fr) Gaz: l'Ukraine a payé l'intégralité de la facture pour mai (Gazprom).
  5. Poutine veut fusionner le géant Gazprom avec l'ukrainien Naftogaz, LeMonde.fr, 30 avril 2010. Dernière consultation le 2 mai 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]