Mr. Baseball

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mr.Baseball

Titre québécois M.Baseball
Titre original Mr.Baseball
Réalisation Fred Schepisi
Scénario Gary Ross
Kevin Wade
Monte Merrick
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
DENTSU Music And Entertainment
Outlaw Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Japon Japon
Genre comédie
romance
Sortie 1992
Durée 108 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Mr. Baseball (France et version originale) ou M. Baseball (Canada) est un film américain et japonais, réalisé par Fred Schepisi, en 1992.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jack Elliot, batteur chez les Yankees de New York et ancien vainqueur des séries mondiales de la MLB est depuis quelque temps sur la mauvaise pente. Lors d'un match, alors qu'il venait de se faire sortir sur trois prises, il se voit rappelé par l'arbitre alors qu'il se dirigeait vers le banc. Ne comprenant pas ce qu'il lui arrive, Elliot se replace sur le marbre[1] et le lanceur adverse, lui envoie de nouveau une prise, puis un autre, et encore un… C'est alors qu'il se réveille dans les bras d'une groupie, dans ce qui semble être une chambre universitaire. De retour sur le terrain d'entraînement, il conseille une jeune recrue, de sa phrase fétiche Le baseball, n'est qu'un jeu…, alors que sur le losange[2], un nouveau joueur expédie à tout-va les balles hors du stade. Voila que, du fait de ses mauvais résultats, il se retrouve transféré, vers une autre franchise. Elliot, craignant que ce soit le Canada[3]ou Cleveland[4], tombe des nues lorsqu'on lui apprend qu'il est maintenant un joueur des Nagoya Chunichi Dragons , une équipe de la ligue japonaise de baseball, et ce, jusqu'à ce que sa moyenne au bâton remonte.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Au baseball, le marbre (qui est en caoutchouc et en forme de maison de nos jours) désigne le quatrième but (ou maison), que le joueur doit atteindre pour inscrire un point.
  2. Au baseball, le premier but, le deuxième but, le troisième but et le marbre, forment un losange
  3. À cause des impots
  4. À cause du climat et de leurs mauvais résultats
  5. Comme Cloudia Redar.
  6. Tous comme "artiste maquillage".
  7. Comme Robert Newmyer.
  8. Comme Jeff Silver.

Liens externes[modifier | modifier le code]