Morotai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Morotai
Administration
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Province Moluques du Nord
Démographie
Population 54 876 hab. (2007)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Superficie 180 000 ha = 1 800 km2
Morotai Topography.png

Morotai est une île de la province indonésienne des Moluques du Nord. Elle est située au nord-est de Halmahera, à 2° 19′ N 128° 32′ E / 2.317, 128.533, ce qui en fait l'une des îles les plus septentrionales de l'Indonésie. Sa superficie est d'environ 1 800 km². L'île est montagneuse et couverte de forêts. Le sud-ouest est marécageux.

Administrativement, Morotai constitue un kabupaten.

Histoire[modifier | modifier le code]

Aux XVe et XVIe siècle, Morotai était sous l'influence du puissant sultanat de Ternate.

Au milieu du XVIe siècle, des Jésuites portugais conduits par François Xavier y établissent une mission. Ternate expulse la mission en 1571. Au début du XVIIe siècle, Ternate déporte la majorité de la population à Dodinga, une petite ville sur la côte ouest de Halmahera. En 1627 et 1628, le sultan Hamzah déporte la population chrétienne de Morotai à Malayu à Ternate, pour pouvoir mieux la contrôler.

Pendant la Seconde Guerre mondiale Morotai était une base aérienne japonaise. Les forces américaines la prennent en septembre 1944 et l'utilisent comme point de départ pour un débarquement des Alliés aux Philippines au début de 1945, et dans l'est de Bornéo en mai et juin de la même année.

Article détaillé : Bataille de Morotai.

Les Alliés préparaient un débarquement à Java pour octobre 1945, qui fut annulé avec la capitulation du Japon le 15 août.

Population[modifier | modifier le code]

Les habitants de Morotai sont essentiellement des Galela et des Tobelo de Halmahera. Leurs langues appartiennent à la famille dite du "papou occidental" des langues papoues.

Une partie de la population parle toutefois une langue austronésienne, le gorap.

Économie[modifier | modifier le code]

Les principaux produits de Morotai sont les résines et le bois.

Références[modifier | modifier le code]

  • Andaya, Leonard, The world of Maluku : Eastern Indonesia in the Early Modern Period, Honolulu, University of Hawaii Press (1993)
  • Villiers, John, "Las Yslas de Esperar en Dios : The Jesuit Mission in Moro 1546-1571" in Modern Asian Studies 22(3):593-606 (1988)