Mont Karisimbi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Karisimbi (homonymie).
Mont Karisimbi
Le mont Karisimbi.
Le mont Karisimbi.
Géographie
Altitude 4 507 m
Massif Montagnes des Virunga
Coordonnées 1° 30′ 22″ S 29° 27′ 00″ E / -1.506, 29.451° 30′ 22″ Sud 29° 27′ 00″ Est / -1.506, 29.45  
Administration
Pays Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo
Drapeau du Rwanda Rwanda
Province
Provinces
Nord Kivu
Nord
Ouest
Districts Musanze
Nyabihu
Géologie
Type Volcan rouge
Activité Endormi
Dernière éruption -8050
Code 0203-04-
Observatoire Non

Géolocalisation sur la carte : Rwanda

(Voir situation sur carte : Rwanda)
Mont Karisimbi

Géolocalisation sur la carte : République démocratique du Congo

(Voir situation sur carte : République démocratique du Congo)
Mont Karisimbi

Le mont Karisimbi est un volcan situé sur la frontière séparant le Rwanda de la République démocratique du Congo[1]. Avec une altitude de 4 507 mètres, il est le plus haut sommet des montagnes des Virunga et ses pentes incluses dans le parc national des Volcans abritent quelques-unes des dernières populations sauvages de gorilles au monde.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le mont Karisimbi est situé dans l'est de la République démocratique du Congo qui couvre les pentes nord-ouest de la montagne et au nord-ouest du Rwanda qui couvre les pentes sud et nord-est[1]. Il est entouré au sud-ouest par le lac Kivu, à l'ouest par le Nyiragongo, au nord-ouest par le Mikeno et au nord-est par le Visoke[2],[1].

Appartenant aux montagnes des Virunga dont il est le point culminant avec 4 507 mètres d'altitude[3] et le sommet le plus méridional, le mont Karisimbi est un volcan actuellement endormi. Ses pentes régulières sont interrompues par plusieurs bouches éruptives et notamment par la caldeira Branca de deux kilomètres de diamètre située au sud-est du sommet, par le cratère Muntango de 1,2 kilomètre de diamètre au sud et par une chaîne de cônes s'étirant du volcan jusqu'au lac Kivu au sud-ouest[4].

Son altitude de 4 507 mètres lui permet d'être le seul sommet de la région à être périodiquement recouvert de grésil et de grêle, et non de neige, aux cours de fréquents orages d'où son nom en kinyarwanda signifiant en français « Coquillage blanc »[3]. Situé dans le parc national des Volcans au Rwanda et dans le parc national des Virunga en République démocratique du Congo[5], ses pentes recouvertes d'une forêt équatoriale abritent quelques-unes des dernières réserves de gorilles sauvages au monde[3] qui ont été le lieu d'étude de la primatologue américaine Dian Fossey.

Situé dans le centre de la branche occidentale de la vallée du grand rift, la montagne est un volcan rouge caractérisé par l'émission de laves relativement pâteuses[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières éruptions du mont Karisimbi datées d'il y a 240 000 ans[3] ont émis des laves visqueuses qui se sont néanmoins dirigées vers l'est en parcourant douze kilomètres et vers le sud-ouest à partir de dômes de lave[4]. La dernière éruption connue du volcan date de 8 050 ans av. J.-C[4],[6].

La montagne a été gravie pour la première fois par des Occidentaux en 1903[3]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :