Miracles à vendre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Miracles à vendre (Miracles for Sale) est un film américain réalisé par Tod Browning, sorti en 1939.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Michael Morgan, créateur de numéros de magie, traque les imposteurs en la matière. Il rencontre Judy Barclay, marquée par un terrible secret, et le Docteur Sabbatt, un "démonologue". Ce dernier est bientôt assassiné, alors que Judy échappe à une agression...

Critique[modifier | modifier le code]

Au moment d'une diffusion télévisée en 1988, Patrick Brion écrivait dans Télérama, sous le pseudonyme d'André Moreau :

"C'est avec ce film, demeuré inédit en France, que s'est achevée la stupéfiante carrière de Tod Browning. Dracula y côtoie La Monstrueuse Parade, Les Poupées du diable et L'Inconnu, mêlant le bizarre au grotesque, l'horreur à la poésie, le fantastique à l'étrange. Sans posséder la beauté fulgurante des films majeurs de Browning, Miracles for Sale poursuit le propos de La Marque du Vampire et s'interroge sur les rapports entre la réalité et l'illusion, la magie et les artifices, la vérité et le mensonge. Dès le début - une scène étonnante ! -, Browning entraîne le spectateur dans un dédale de fausses pistes, d'indices ambigus et de personnages déroutants. Dans cet univers, tout semble à la fois possible et totalement illusoire. Le cinéaste, renonçant aux thèmes tragiques de ses plus beaux films, témoigne d'une véritable ironie tout au long de cette intrigue criminelle, quasiment impossible à démêler avant le coup de théâtre final. Une curiosité !"

Liens externes[modifier | modifier le code]