The Deciding Kiss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Deciding Kiss

Réalisation Tod Browning
Scénario Bernard McConville
Acteurs principaux
Sociétés de production Bluebird Photoplays
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1918

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Deciding Kiss (La Fille adoptive) est un film muet américain réalisé par Tod Browning et sorti en 1918.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Eleanor Hamlin, une jeune orpheline qui vivait avec ses grands-parents au cap Cod, a été adoptée par un couple new-yorkais. Peter Bolling, le père adoptif, se prend rapidement d'affection pour Eleanor, ce que n'apprécie guère Beulah Page, la mère adoptive. La jalousie s'installe, et Beulah envoie la jeune fille en pension. Ayant grandi, celle-ci revient à la maison et sème le trouble chez Peter et son ami Jimmy. Elle-même très éprise de Peter, Eleanor s'enfuit en apprenant qu'il va épouser Beulah. Elle retourne chez ses grands-parents, mais son absence pèse dans sa famille adoptive, et Peter tente de la faire revenir. Le soir de Noël, Eleanor réapparaît et promet d'accepter désormais son rôle de fille.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Historique du film[modifier | modifier le code]

À sa sortie en 1918, le film reçu la critique suivante : « Il y a clairement quelque chose d'original dans cette amusante petite histoire [...] C'est une satire douce d'une théorie appelée la "filiation coopérative", l'une de ces nombreuses méthodes d'éducation des enfants que se permettent généralement des personnes qui n'ont pas eux-mêmes d'enfants. Dans le même temps, l'hitoire est elle-même délicieusement humaine et mêle efficacement l'humour et le pathos[1]. »

Ce film qui était réputé perdu depuis des décennies a été retrouvé[Quand ?] dans les collections des Archives françaises du film. L’équipe du laboratoire du Centre national de la cinématographie (CNC)[2] a procédé à une restauration numérique intégrale du film puis à un retour sur pellicule couleur. La première projection du film restauré a eu lieu le 7 octobre 2009 à la Cinémathèque française et a été accompagnée au piano par Jacques Cambra.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Robert C. Elravy, in Moving Picture Word, 27 juillet 1918
  2. site du CNC

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) The Deciding Kiss sur l’Internet Movie Database