Midgard (jeu de rôle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Midgard (homonymie).


Midgard est un jeu de rôle de type fantasy. C'est le premier en langue allemande, et même le premier jeu de rôle d'origine allemande.

Le système[modifier | modifier le code]

Contrairement à Donjons et Dragons, le système de Midgard n'est pas fondé sur le niveau des personnages. Certes, les personnages ont un niveau (appelé "degré"), mais il mesure seulement l'expérience du personnage et quantifie tout ce qu'il a déjà appris au cours de sa vie sans être une condition à l'apprentissage. Il y a 20 classes de personnage, qui indiquent juste la difficulté ou la facilité avec laquelle un personnage peut apprendre les différentes compétences. La plupart des compétences peuvent théoriquement être apprises par pratiquement n'importe quelle classe de personnage, mais ce sera plus difficile pour certaines classes que pour d'autres - par exemple un guerrier pourrait théoriquement apprendre plus tard la magie, mais ce lui serait très coûteux.

Le système utilise plusieurs dés : un D100 (souvent remplacé par deux D10), un D20 et le classique D6.

Midgard fut le premier jeu de rôle à introduire une séparation entre les points d'endurance et les points de vie (dans l'édition de 1985). Au cours d'une campagne, les premiers peuvent considérablement augmenter, alors que les seconds resteront pratiquement constants. Ainsi les personnages de haut degré ne sont-ils pas invulnérables en combat : certes ils s'épuisent moins vite, mais un coup bien ciblé leur est aussi mortel qu'à un débutant.

NB : le jeu de rôle Midgard n'a rien à voir avec le Midgard mythologique.

Le monde[modifier | modifier le code]

Étant donné que Midgard est un jeu de fantasy (et "ancien" selon les critères des rôlistes), on ne s'étonnera pas des nombreuses ressemblances avec le monde du Seigneur des anneaux de J. R. R. Tolkien. Le joueur rencontrera sans doute des elfes, des nains et des hobbits (bien que la race humaine reste la plus répandue), mais peut-être aussi des trolls et des dragons, ainsi que différentes formes de magie. Toutefois le monde de Midgard est notablement plus culturellement diversifié que la Terre du Milieu de Tolkien, d'inspiration résolument européenne. On croisera dans ce jeu nombre de civilisations inspirées de la plupart des cultures terriennes, à l'exception de la nord-américaine. Contrairement aux aventures de type cape et d'épée, Midgard s'inspire plus de l'antiquité tardive et du haut Moyen Âge que de la Renaissance. Cela facilite également l'identification entre les cultures fictives et leur contrepartie terrienne.

Le continent de Midgard et ses pays[modifier | modifier le code]

La partie connue de Midgard est constituée de quatre continents. Au milieu de la carte se trouve la "Mer des cinq vents". Au nord-ouest de celle-ci se trouve le contient Verternesse, inspiré par l'Europe. Les pays de ce continent se nomment Alba, Chryseia, Erainn, Ywerddon, Clanngadan et Fuardain.
Au sud de Vesternesse se trouve Lamaran, avec les États côtiers d'Eschar, Urruti, Buluga et les Ikengabecken . À l'est de la Mer des cinq vents se trouve Sirao, continent dérivé de l'Asie. Les États de Waeland, Moravod, Aran, Medjis, KanThaiPan, Rawindra y appartiennent, ainsi que les Steppes tégariennes et le royaume insulaire de Minangaphit. L'Archipel valianais, vestige d'un empire englouti au cours de la "guerre des mages", se situe à peu près au milieu de la Mer des cinq vents.
A l'extrême ouest du monde connu se trouve Nahuatlan, un pays de culture sud-américaine, et au sud de celui-ci les îles de feu. On notera la similarité avec la terre de feu de l'extrême sud de l'Amérique, et l'inspiration du nom : le nahuatl est en effet une langue mexicaine.


Liens externes[modifier | modifier le code]