Mickaël Bourgain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mickaël Bourgain
Image illustrative de l'article Mickaël Bourgain
Mickaël Bourgain
Informations
Nom Bourgain
Prénom Mickaël
Date de naissance 28 mai 1980 (34 ans)
Pays Drapeau de la France France
Équipe actuelle AVC Aix-en-Provence
Spécialité Pistard
Équipe amateur
2010 AVC Aix-en-Provence
Équipe professionnelle
1999-2009 Cofidis
Principales victoires
Arc en ciel.png Champion du monde de vitesse par équipes (2004, 2006, 2007 et 2009)

Mickaël Bourgain, né le 28 mai 1980 à Boulogne-sur-Mer est un coureur cycliste professionnel sur piste. Il est membre du Pole France de Hyères.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mickaël Bourgain commence le cyclisme sur le tard. Il choisit la route mais se fait lâcher à chaque course[1]. Il essaye alors la piste et se fait remarquer au cours d'une de ses premières épreuves. Sans préparation, il bat tous les juniors de l'équipe de France. Il intègre le centre de formation de Hyères et quitte sa famille. Il gagne une manche de la Coupe du Monde de vitesse Juniors en 1998, c'est son premier résultat international[1].

En 1999, il signe un contrat avec l'équipe Cofidis et l'année suivante à vingt ans, il remporte le classement de la coupe du monde de vitesse. En 2003, il remporte le titre de champion de France du kilomètre. Il intègre l'équipe de France de vitesse en 2004 et remporte son premier titre mondial à Melbourne associé à Laurent Gané et Arnaud Tournant. Il prend la médaille de bronze de la discipline à Athènes, battu par les Allemands et les Japonais. Il remporte encore trois titres de Champion du monde de vitesse par équipes en 2006, 2007 et 2009. Il devient vice-champion de vitesse en 2005 après sa défaite face à René Wolff. Il remporte à deux reprises la médaille de bronze en vitesse lors des championnats du monde 2007 et 2008.

Lors des Jeux olympiques d'été de 2008 de Pékin, il participe à l'épreuve de la vitesse par équipe lors du premier tour. Il remplace alors Arnaud Tournant qui avait été dans l'équipe lors du tour de qualification. Pour la finale, c'est finalement Tournant qui est de nouveau aligné face à la Grande-Bretagne, privant ainsi Bourgain de la médaille d'argent. Les remplaçants ne figurent pas au palmarès, même s'ils ont participé à l'épreuve lors de la compétition.

Il participe ensuite au tournoi de vitesse. Après avoir battu le Néerlandais Theo Bos en quart de finale, il perd en deux manches face au futur champion olympique Chris Hoy. Lors de la finale pour la troisième place, il bat l'Allemand Maximilian Levy en trois manches.

Il devient pour la quatrième fois Champion du monde de vitesse par équipes en 2009.

En 2012, pour les Jeux olympiques de Londres, il est retenu pour le keirin, mais aussi dans l'équipe de France de cyclisme sur route aux côté de Sylvain Chavanel, Arnaud Démare et Tony Gallopin. En effet, le règlement stipule qu'il est nécessaire pour être en lice dans le keirin d'être engagé dans une autre épreuve de piste ou une autre discipline.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 2000
    • Classement général de la vitesse
  • 2002
    • 2e de la vitesse par équipe à Sydney
    • 3e de la vitesse à Sydney
  • 2003
    • 1er de la vitesse au Cap
  • 2004
    • 1er de la vitesse à Aguascalientes
    • 1er de la vitesse par équipes à Aguascalientes
    • 1er du keirin à Aguascalientes
  • 2004-2005
    • Classement général de la vitesse
    • 1er de la vitesse à Los Angeles
    • 1er de la vitesse à Manchester
  • 2005-2006
    • 1er de la vitesse par équipes à Los Angeles
  • 2008-2009
    • 1er de la vitesse par équipes à Pékin
    • 2e de la vitesse à Copenhague
    • 2e de la vitesse par équipes à Copenhague
    • 3e de la vitesse par équipes à Cali
    • 3e de la vitesse à Cali
  • 2011-2012
    • 3e de la vitesse par équipes à Astana
    • 3e du keirin à Londres

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Championnats de France[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Officier de l'ordre national du Mérite[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dans la roue de Mickaël Bourgain
  2. Décret du 14 novembre 2008 portant promotion et nomination

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :