Michele Schirru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michele Schirru, carte postale éditée en 1931 à Bruxelles.

Michele Schirru (prononcé [miˈkɛle ˈskirru], né à Padria en Sardaigne le 19 octobre 1899, mort à Rome le 29 mai 1931) est un anarchiste italo-américain, auteur d'un projet d'attentat contre Benito Mussolini.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michele Schirru s'intéresse très jeune aux idées socialistes et il participe à l'agitation sociale à Turin (1917). Il est mobilisé lors de la Première Guerre mondiale puis il retourne en Sardaigne mais, au chômage, il se résout à émigrer en Amérique. Après un bref passage à Paris, Michele Schirru émigre en 1920 aux États-Unis dont il prend la nationalité en 1926. Il réside à New York avec sa femme et ses deux enfants. En 1922 il intègre un groupe anarchiste et participe activement à la campagne pour sauver Sacco et Vanzetti. En 1930, il revient en Italie, passe par Milan, où il formule le projet de tuer Benito Mussolini convaincu que le fascisme tient essentiellement à la personne de Mussolini, il est arrêté le 3 février 1931.

Schirru est jugé le 28 mai 1931, par le tribunal spécial pour la sécurité de l’État qui le condamne à la peine de mort avec le motif de "Qui attente à la vie du Duce, attente à la grandeur de l'Italie, attente à l'humanité parce que le Duce appartient à l'humanité" (la sentence est annoncée ainsi). Bien qu'il ait la nationalité américaine, le gouvernement des États-Unis ne réagit pas et, le 29 mai, il est fusillé au Fort Braschi.

Michele Schirru appartient à ce petit groupe qui attentèrent ou projetèrent d'attenter à la vie de Mussolini, comme lui on compte Tito Zaniboni, Violet Gibson, Gino Lucetti, Anteo Zamboni et Angelo Pellegrino Sbardellotto.

Pendant la guerre d'Espagne, le nom de Michele Schirru est porté par un groupe de volontaires italiens de la colonne Ascaso.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Luc Nemeth, Aimer la liberté, haïr la tyrannie : Michael Schirru, décembre 1930, Les Temps Modernes, n° 605, août-octobre 1999, p.231-239 (ISSN 00403075) (ISBN 2070756610)
  • Luc Nemeth, La saison de la liberté. Mike Schirru et l'attentat anarchiste contre Mussolini, tome 1 : 1899 - février 1930, CreateSpace, 2011, (ISBN 2953737200).
  • (it) Eugenio Santoro, PSI 1992 : dirsi addio?, Rubbettino, 2006 (ISBN 8849814593)
  • (it) Giuseppe Galzerano, Michele Schirru : vita, viaggi, arresto, carcere, processo e morte dell'anarchico italo-americano fucilato per "l'intenzione" di uccidere Mussolini, Galzerano, 2006.
  • (it) Paolo Palma, Una bomba per il ducela centrale antifascista di Pacciardi a Lugano (1927-1933), Rubbettino, 2003 (ISBN 8849807066).
  • (it) Giuseppe Fiori, L'Anarchico Schirru : condannato a morte per l'intenzione di uccidere Mussolini, Milan, A. Mondadori, 1983.
  • (en) Paul Avrich, Sacco and Vanzetti, The Anarchist Background, Princeton University Press, 1996 (ISBN 9780691026046)

Notices[modifier | modifier le code]

Article connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]