Max Allan Collins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Collins.

Max Allan Collins

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Max Allan Collins, photographié en 2002

Activités Romancier, Scénariste
Naissance 3 mars 1948 (66 ans)
Muscatine, Iowa, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Roman policier, Bande dessinée

Max Allan Collins est un écrivain américain né le 3 mars 1948 à Muscatine, (Iowa). C'est un auteur très prolifique : il a écrit des romans, des nouvelles, des bandes dessinées, des novélisations, des scénarios de films et des documentaires. Il est aussi le metteur en scène de plusieurs films.

Biographie[modifier | modifier le code]

Max Allan Collins s'est fait connaître en France avec le lancement, dans la collection de la Série noire, d'une série consacrée à un détective privé du nom de Nathan Heller et mettant en scène le célèbre Eliot Ness.

Nate Heller est un ancien policier de Chicago devenu par refus de la compromission détective privé qui, grâce à l'imagination de Collins, va se retrouver mêlé à tous les événements majeurs de l'histoire du crime aux États-Unis des années 1930 à 1970.

Par son intermédiaire il explore les coulisses de l'Amérique des années trente entre Chicago et la Floride. Il en fait une méticuleuse reconstitution et, grâce à son style vif et fluide, arrive à créer une ambiance tout à fait prenante. Il pousse le réalisme de ses reconstitutions jusqu'à réécrire l'histoire de la pègre américaine.

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Max Allan Collins a écrit un roman graphique :

Surfant sur ce succès, il a écrit trois suites :

  • On the Road to Perdition: Oasis (2003) ; dessins de José Luis Garcia-López et Josef Rubinstein
  • On the Road to Perdition: Sanctuary (2003) ; dessins de Steve Lieber
  • On the Road to Perdition: Detour (2004) ; dessins de Jose Luis Garcia-Lopez et Steve Lieber.

De 1977 à 1993 Collins est le scénariste des épisodes du comics Dick Tracy créé par Chester Gould. Il lui donne un nouvel élan en le remettant au goût du jour.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Trois axes principaux dans la carrière cinématographique de Max Allan Collins :

L'écriture de scénarios :
  • The Expert(1994) mise en scène de Rick Avery ; Scénario de Max Allan Collins
L'écriture de novélisations :

« Je vous supplie de ne pas mettre de côté ces ‘novellisations’. Je les ai écrits avec les deux mains sur le clavier et les deux yeux ouverts, et mon cerveau complètement alerte » Collins

  • Dans la ligne de mire, J'ai lu, 1993
  • Maverick, Press Pocket, 1994
  • Waterworld, Press Pocket 1995
  • Il faut sauver le soldat Ryan, J'ai lu, 1998
  • Windtrackers, Fleuve noir 2002
  • X-Files : Regénération, (The X-Files : I Want to Believe), trad. de l'anglais (États-Unis) par Fabrice Joly, Bragelonne, coll. "Milady", Paris, 2008, 281 p., broché, 11 x 17,8 cm (ISBN 978-2-8112-0021-3)
La mise en scène de films :
  • Mommy (1994) Écrit et réalisé par Max Allan Collins
  • Mommy 2 (Mommy's Day) (1997) Écrit et réalisé par Max Allan Collins
  • Mike Hammer's Mickey Spillane (1998) Écrit et réalisé par Max Allan Collins (Documentaire)

Œuvres romanesques[modifier | modifier le code]

  • La Vie en rouge, Gallimard, collection Super noire, 1975.
  • La Course au sac, Gallimard, collection Super noire, 1975
  • La Veillée des rombières, Gallimard, collection Série Noire, 1983.
  • La Mort est sans remède, Gallimard, collection Série Noire, 1984.
  • Faisans et malfaisants Tome I collection Série Noire, 1985
  • Faisans et malfaisants Tome II collection Série Noire, 1985
  • Faisans et malfaisants Tome III : Un flingue peut en cacher un autre, collection Série Noire, 1986
  • Faisans et malfaisants Tome IV : Le grand patron a eu la trouille, collection Série Noire, 1986
  • Un linceul pour le verseau, Gallimard, collection Série Noire, 1986.
  • La Polka des polluants, Gallimard, collection Série Noire, 1987.
  • Ça sent la rousse, Gallimard, collection Série Noire, 1988.
  • Un candidat de choc, Gallimard, collection Série Noire, 1988.
  • Le Grand Saccage, Gallimard, collection Série Noire, 1988.
  • Mirage de sang, Gallimard, collection Série Noire, 1989.
  • Le Boucher de Cleveland, Gallimard, collection Série Noire, 1989
  • Un week-end tuant, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1966, 1989
  • La Mafia ne passera pas ! Gallimard, collection Série Noire, 1990
  • Pas de pitié pour ceux qu'on aime, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 2017, 1990
  • Mourir après la guerre, Gallimard, collection Série Noire, 1994.
  • Loterie en noir et blanc, Gallimard, collection Série Noire, 1996.
  • Sang et tonnerre, Gallimard, collection Série Noire, 2001.
  • Les Meurtres du Titanic, éditions Rivages, 2001, voir Titanic
  • Heures charnelles, Gallimard, collection Série Noire, 2004.

Série Dark Angel

  • Avant l'aube Fleuve noir 2002
  • Après les ténèbres Fleuve Noir 2003
  • Le Traître Fleuve noir 2003

Série Bones

  • Puzzle macabre Fleuve Noir 2007

Série Romans et bandes dessinées des Experts#Romans

Série Esprits criminels

  • Aux ordres de l'ombre, édité en 2007 aux États-Unis et 2010 en France
Il y a des meurtres de clochards et un enlèvement d'une héritière ; en fait, deux délinquants veulent reproduire un film d'horreur avec des scènes réelles

Références[modifier | modifier le code]


Lien externe[modifier | modifier le code]