Chironectes minimus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Opossum aquatique
ou Sarigue d’eau

Description de cette image, également commentée ci-après

Chironectes minimus

Classification
Règne Animalia
Classe Mammalia
Sous-classe Marsupialia
Ordre Didelphimorphia
Famille Didelphidae
Sous-famille Didelphinae

Genre

Chironectes
Illiger, 1811

Nom binominal

Chironectes minimus
(Zimmermann, 1780)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le genre Chironectes est un genre monospécifique d'opossums, de la famille des Didelphidés. Il ne comprend qu'une seule espèce : Chironectes minimus, nommée Opossum aquatique, Sarigue d’eau[1] ou Sarigue aquatique ou encore Yapock (Guyane)[2]. L'opossum aquatique est le seul représentant des Marsupiaux à avoir adopté des mœurs aquatiques et à avoir les pattes palmées. Il est caractérisé par la coloration noire et blanche de son fin pelage.

Synonyme : Chironectes vagieratus (Rafinesque, 1814)

Description[modifier | modifier le code]

Par son allure générale, le yapok ressemble à un rongeur de grande taille. Il a les pieds postérieurs palmés, ce qui lui permet de nager rapidement en surface ou en plongée. Extrêmement rare et localisé, le yapok est mal connu. Ses habitats de prédilection sont les petits cours d'eau forestiers et les torrents de montagne du Mexique jusqu'en Argentine septentrionale. Il quitte rarement l'eau, bien qu'il soit parfaitement apte à grimper, ceci d'autant mieux que sa queue est préhensile comme celle des autres opossums. Ses évolutions aquatiques égalent en grâce celles de la loutre. Cet animal strictement nocturne creuse des terriers dans le sol meuble de la berge. Il lui arrive aussi d'aménager des nids de feuilles et de mousse parmi les racines et les amas de bois, dans lesquels il se repose durant le jour. On ne sait rien de sa reproduction. Des femelles accompagnées de leurs petits qui nageaient à leur suite ont été observées au Brésil. La mère possède une poche marsupiale sous le ventre et peut la fermer entièrement quand elle plonge, par la contraction d'un muscle particulier, le sphincter. Ainsi, lorsqu'ils sont encore minuscules, les petits se trouvent-ils au sec. même en plongée.

Le yapock est carnivore et se nourrit de poissons et de petits crustacés d'eau douce. Lorsqu'il a capturé une proie, il s'assied sur une pierre pour la dévorer, en la maintenant entre ses "mains" à la manière d'un écureuil.

Longueur du corps: 27 à 32 cm Longueur de la queue: 35 à 39 cm.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Mammal Species of the World (22 mai 2010)[3] :

  • sous-espèce Chironectes minimus argyrodytes
  • sous-espèce Chironectes minimus langsdorffi
  • sous-espèce Chironectes minimus minimus
  • sous-espèce Chironectes minimus panamensis

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :