Markerwaard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Markerwaard est visible sur le plan de Cornelis Lely (1891).

Le Markerwaard est un projet de polder dans l'IJsselmeer qui n'a jamais été réalisé. Il aurait résulté de la poldérisation totale ou partielle du Markermeer. Le Plan de Cornelis Lely prévoyait un polder dans la partie sud-ouest du Zuiderzee : son nom fut d'abord polder du Sud-Ouest, puis polder Markerwaard, d'après l'île de Marken et waard, qui signifie une terre entourée de digues.

Le Markerwaard aurait eu une superficie de 410 km². En 1957, Marken a été relié à la partie continentale de la Hollande. En 1976 la digue Houtribdijk qui relie Enkhuizen et Lelystad a été achevée ; l'assèchement du polder aurait pu commencer. Un aéroport était prévu pour désengorger celui d'Amsterdam-Schiphol.

Dans les années 1980, le tracé a été revu à la baisse laissant des lacs de bordure entre ce polder et la Hollande-Septentrionale. Marken serait restée une presqu'île, contrairement au projet initial.

Les débats sur la décision ont duré plus d'une décennie. Les questions concernaient les besoins d'autres zones agricoles dans cette région et les besoins de nouveaux lotissements. L'écologie et la valeur du lac comme zone de loisirs ont été jugés plus forts que les avantages potentiels du polder. Des doutes sur la rentabilité ont pesé lourd. En cas de pénurie d'eau, cette étendue peut se révéler utile pour la production d'eau potable. Au contraire, en cas de fortes intempéries, elle est utilisée comme zone tampon.

Bien que plusieurs gouvernements aient annoncé la construction du Markerwaard (en 1986) ; en 2003 le projet a été abandonné.

En 1941 le premier barrage du Markerwaard a pourtant été construit, mais l'occupation allemande a stoppé les travaux. Plus tard, il a été décidé que le Flevopolder devrait avoir la priorité. Sans cette décision il est probable que le Markerwaard existerait aujourd'hui.

Quelques îlots pourraient toutefois être créées dans le cadre du Marker Wadden, un projet visant à créer des réserves naturelles dans le nord du lac, mais sans habitations humaines.