Marie-Louise de Bulgarie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marie-Louise.

Marie-Louise de Bulgarie (en bulgare : Мария Луиза) ou Maria Luisa Sakskoburggotska, née le 13 janvier 1933 à Sofia), est une princesse (kniaginia) bulgare, fille du tsar Boris III et de la tsarine Jeanne de Bulgarie et sœur aînée de Siméon II de Bulgarie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après l'abolition de la monarchie en 1946, la princesse Marie-Louise a quitté le pays avec sa mère et son frère. Ils ont d'abord vécu dans Égypte, ou son grand père maternel le roi Victor-Emmanuel III d'Italie était exilé, et ensuite en Espagne.

Mariage et enfants[modifier | modifier le code]

Elle a épousé le prince Karl zu Leiningen (1928-1990) lors d'une cérémonie civile le 14 février 1957 à Amorbach suivi du mariage religieux le 20 février 1957 à Cannes. Le couple a eu deux fils:

Le mariage de Karl et Marie-Louise a été dissous en 1968.

Le 16 novembre 1969, elle épouse à Toronto (Canada) Bronisław Tomasz Andrzej Chrobok[1] (né le 27 août 1933 à Katowice). Ils vivent actuellement dans le New Jersey, et ont une fille et un fils :

  • Aleksandra Maria Nadeżda Chrobok, princesse de Koháry (née le 14 septembre 1970 à Toronto (Canada), mariée le 8 septembre 2001 à Cascais (Portugal), Jorge Champalimaud Raposo de Magalhães (né le 16 septembre 1970). Ils ont trois enfants: le prince Luis de Koháry, la princesse Giovanna et la princesse Clémentine[2],[3].
  • Pawel Alastair Antoni Chrobok, prince de Kohary (né le 3 mai 1972 à Toronto (Canada)

Princesse de Koháry[modifier | modifier le code]

Le titre princier de Koháry a été cédé en 2012 à la princesse Marie-Louise et aux enfants de son deuxième mariage, par son frère, l'ex-roi Simeon II[4].

Vie professionnelle[modifier | modifier le code]

La princesse Marie-Louise est membre du conseil d'administration de l'Université américaine de Bulgarie[5].

Le 13 mai 2012, à la cérémonie d'ouverture, la princesse Marie Louise a reçu un doctorat honoris causa en lettres humaines de l'Université américaine de Bulgarie [6].


Notes et références[modifier | modifier le code]