Luigi Traglia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Luigi Traglia
Biographie
Naissance 3 avril 1895
à Rome Drapeau de l'Italie Italie
Ordination sacerdotale 10 octobre 1917
Décès 22 novembre 1977
à Rome Drapeau de l'Italie Italie
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
28 mars 1960
par le pape Jean XXIII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Andrea della Valle
Cardinal-prêtre de S. Lorenzo in Damaso
Cardinal-évêque d' Albano
Cardinal-évêque d' Ostie
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 6 janvier 1937
Doyen du Collège des cardinaux
Précédent Amleto Cicognani Carlo Confalonieri Suivant
Chancelier de la Sainte-Église
Archevêque titulaire de Cesarea di Palestina
Vice-gérant de Rome

Blason
« Primum regnum Dei »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Luigi Traglia (né le 3 avril 1895 à Rome, capitale de l'Italie, et mort le 22 novembre 1977 à Rome) est un cardinal italien de l'Église catholique du XXe siècle, créé par le pape Jean XXIII.

Biographie[modifier | modifier le code]

Traglia étudie à Rome. Après son ordination il est professeur à l'Athenée pontifical "de Propaganda Fide" et il exerce des fonctions au sein de la Curie romaine, notamment comma auditeur à la Rote romaine. En 1937 Traglia est élu archevêque titulaire de Cesarea di Palestina et est nommé vice-gérant de Rome, poste qu'il occupe jusqu'à 1960.

Le pape Jean XXIII le crée cardinal lors du consistoire du 28 mars 1960. Il est nommé pro-vicaire de Rome et son district en 1960. Traglia assiste au Concile Vatican II (1962-1965) et participe au conclave de 1963 (élection de Paul VI). De 1968 à 1973 il est chancelier de la Sainte Église à ce titre il prend le titre de cardinal-prêtre de S. Lorenzo in Damaso. En 1972 il est nommé vice-doyen et en 1974, doyen du Collège des cardinaux. Il est le dernier à avoir occupé la fonction de chancelier de la Sainte Église.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]