Amleto Cicognani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cicognani.
Amleto Cicognani
Biographie
Naissance
à Brisighella (Italie)
Ordination sacerdotale par
Mgr Gioachino Cantagalli
Décès (à 90 ans)
à Rome
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Jean XXIII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de Saint-Clément
Cardinal-évêque de Frascati
Cardinal-évêque d'Ostie
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
card. Raffaele Carlo Rossi
Doyen du Collège des cardinaux
24 mars 1972 – 17 décembre 1973
Précédent Eugène Tisserant Luigi Traglia Suivant
Cardinal secrétaire d'État
12 août 1961 – 30 avril 1969
Précédent Domenico Tardini Jean-Marie Villot Suivant
Président de l'Administration du patrimoine du siège apostolique
7 mai 1968 – 30 avril 1969
Précédent Création Jean-Marie Villot Suivant
Secrétaire de la Congrégation pour les Églises orientales
14 novembre 1959 – 12 août 1961
Précédent Eugène Tisserant Gabriele Acacio Coussa Suivant
Délégué apostolique aux États-Unis
23 avril 1933 – 14 novembre 1959
Précédent Pietro Fumasoni Biondi Egidio Vagnozzi Suivant
Archevêque titulaire de Laodicea in Phrygia
17 mars 1933 – 15 décembre 1958
Précédent Sébastien Herscher Jean-Marie Maury Suivant

Blason
Vigilat nec fatiscit
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Amleto Giovanni Cicognani ( - ) était un cardinal italien de l'Église catholique. Il a exercé les fonctions de Secrétaire d'État du Vatican de 1961 à 1969 et de doyen du Collège des cardinaux de 1972 jusqu'à sa mort. Il avait été créé cardinal en 1958.

Biographie[modifier | modifier le code]

Amleto Cicognani naquit à Brisighella, près de Faenza, il était le plus jeune des deux enfants de Guglielmo et d'Anna Cicognani (née Ceroni). Sa mère, veuve, s'occupait d'une épicerie pour l'élever avec son frère, Gaetano. Après des études au séminaire de Faenza, il fut ordonné prêtre le par Mgr Gioacchino Cantagalli. Il continua ses études à l'Athénée pontifical romain Saint-Apollinaire et en 1910 fut nommé official de la Sacrée Congrégation pour la Discipline des Sacrements. D'abord élevé au rang de Monsignor en 1917, il enseigna à son alma mater de l'Athénée Saint-Apollinaire de 1921 à 1932 puis entra à la Curie romaine, comme substitut adjoint de la Congrégation des évêques le .

Après avoir occupé diverses positions pastorales et curiales, il fut nommé délégué apostolique aux États-Unis et archevêque in partibus de Laodicée en Phrygie le . Il reçut sa consécration épiscopale le 23 avril suivant des mains du cardinal Raffaele Carlo Rossi, assisté des archevêques Giuseppe Pizzardo et Carlo Salotti, dans l'église Sainte-Suzanne à Rome. Mgr Cicognani devait rester délégué apostolique aux États-Unis les 25 années suivantes, servant de lien entre la hiérarchie américaine et le Vatican.

Il fut créé par le pape Jean XXIII cardinal avec le titre de cardinal-prêtre de Saint-Clément au cours du consistoire du . Son titre cardinalice fut par la suite changé en celui de cardinal-évêque de Frascati le , puis de cardinal-évêque d'Ostie le . Son entrée au Sacré-Collège des cardinaux offre ceci de particulier que son frère Gaetano était aussi cardinal depuis 1953 et qu'il fallut faire une exception à la loi de l'Église interdisant à des frères d'être simultanément dans le Sacré-Collège.

Le , il devint secrétaire de la Congrégation pour les Églises orientales. Il fut appelé plus tard aux postes de secrétaire d'État du Vatican, président de la Commission Pontificale pour la Cité de l'État du Vatican et président de la Commission des cardinaux pour l'administration du patrimoine du siège apostolique le . Avec ses fonctions de 1962, Cicognani était devenu en fait ministre des Affaires étrangères, Premier ministre et ministre de l'Intérieur du Vatican.

Il participa au Deuxième Concile du Vatican (1962-1965), où il exerça les fonctions de Président du Secrétariat pour les Questions Extraordinaires. Il fut aussi un des cardinaux qui participèrent au conclave de 1963, où fut élu le pape Paul VI.

Le , il démissionna de tous ses postes. Cependant, le , il fut élu et confirmé comme doyen du Collège des cardinaux et reçut alors le titre du siège suburbicaire d'Ostie, en plus de son titre de cardinal-évêque de Frascati.

Il mourut à Rome, à la suite d'une courte maladie, à l'âge de 90 ans. Il est enterré dans la basilique Saint-Clément.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Ce prélat italien était considéré comme assez conservateur dans ses vues. Il chercha à freiner l’œcuménisme dans l'Église catholique en Amérique et fut présenté comme peu ouvert à l'aggiornamento.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]