Louise Brown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Louise Brown, de nationalité britannique, est le premier « bébé éprouvette » au monde, c'est-à-dire conçu par fécondation in vitro (FIV). La naissance de Louise a ouvert un nouveau chapitre de la médecine relatif au traitement de la stérilité.

Origines familiales[modifier | modifier le code]

Louise Brown est née le 25 juillet 1978 par césarienne à l'hôpital d'Oldham, au Royaume-Uni[1],[2],[3]. Ses parents biologiques Lesley et John ont eu ensuite une seconde fille, Natalie, également conçue par FIV, la 40e au monde[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Louise débute sa vie professionnelle dans les postes avant de travailler dans une entreprise de fret à Bristol (sud-ouest de l'Angleterre). Elle se marie en septembre 2004 avec un ancien agent de la sécurité, Wesley Mullinder. Elle accouche à Bristol, le 20 décembre 2006, d'un garçon, Cameron, conçu naturellement[4],[5].

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « En bref : mort de Robert Edwards, le père de la fécondation in vitro », sur santeplus.futura-sciences.com,‎ 10 avril 2013 (consulté le 18 avril 2013).
  2. Olivier Postel-Vinay, « Bon anniversaire Louise Brown ! », sur le site de la revue L'Histoire,‎ 24 avril 2003 (consulté le 18 avril 2013).
  3. (en) Martin Hutchinson, « I helped deliver Louise », sur le site de la BBC,‎ 24 juillet 2003 (consulté le 18 avril 2013).
  4. a et b (en) dépêche AFP, « World's first IVF baby marks 30th birthday », sur le site de l'AFP,‎ 22 juillet 2008 (consulté le 18 avril 2013).
  5. (en) Martin Hutchinson, « Baby son joy for test-tube mother », sur le site de la BBC,‎ 14 janvier 2007 (consulté le 18 avril 2013).