Le Renard et les Raisins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Renard et les Raisins
Image illustrative de l'article Le Renard et les Raisins
Le Renard et les Raisins

Auteur Jean de La Fontaine
Genre Fable
Pays d'origine Drapeau de la France France
Lieu de parution Paris
Éditeur Claude Barbin
Date de parution 1668

Le Renard et les Raisins est la onzième fable du livre III de Jean de La Fontaine situé dans le premier recueil des Fables de La Fontaine, édité pour la première fois en 1668. Cette histoire s'inspire d'un texte en grec d'Ésope.

Introduction[modifier | modifier le code]

Cette fable, la plus courte écrite par La Fontaine, questionne encore avec esprit le déni comme réaction aux frustrations douloureuses issues des conflits entre nécessité, besoin ou désir, et de l'incapacité à les satisfaire.

Elle est le sujet de nombreux commentaires et illustrations, du XVIIe siècle[1] à nos jours .

La Fable[modifier | modifier le code]

Certain Renard Gascon, d'autres disent Normand,

Mourant presque de faim, vit au haut d'une treille

Des Raisins mûrs apparemment,

Et couverts d'une peau vermeille.

Le galand en eût fait volontiers un repas ;

Mais comme il n'y pouvait atteindre :

"Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats. "

Fit-il pas mieux que de se plaindre ?

Références[modifier | modifier le code]

  1. "[1]" de Charles Perrault

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Précédé par Le Renard et les Raisins Suivi par
Le Lion abattu par l'Homme
Livre III des Fables de Jean de La Fontaine
1668
Le Cygne et le Cuisinier