Laurent de Chazelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Laurent de Chazelles, né le 28 juillet 1724 à Metz où il est mort le 28 mai 1808, est un agronome, magistrat et horticulteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un receveur des finances, Laurent de Chazelles naît à Metz en 1724. Il reprend la charge d'avocat de son frère Louis (1722-1751) au Parlement de Metz, avant d'obtenir celle de Président à mortier de la Grande Chambre en 1754. Il est l'un des membres fondateurs de la Société royale des sciences et des arts de Metz qu'il préside en 1764, 1765 et 1768. Laurent de Chazelles s'était fait construire dans sa terre de Lorry-devant-le-Pont, près de Metz, un château avec des serres magnifiques qu'il peupla des végétaux les plus rares. Dans son poème qui honore les messins célèbres, le Templum Metensibus sacrum (1779), Dom Bernardin Pierron rend hommage aux jardins de Lorry. Chazelles se fit le continuateur du Prince des jardiniers -c'est ainsi qu'on appelait Philip Miller (1691-1771) en Angleterre- en publiant les deux tomes de supplément. C'est la description et le mode de culture des plantes omises par Miller, ou découvertes depuis.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des jardiniers, contenant les Méthodes les plus sûres et les plus modernes pour cultiver et améliorer les jardins Potagers, à fruits, à fleurs et les Pépinières, ainsi pour réformer les anciennes pratiques d'Agriculture ; avec des moyens nouveaux de faire et conserver le vin, suivant les procédés actuellement en usage parmi les Vignerons les plus instruits de plusieurs Pays de l'Europe... Ouvrage traduit de l'Anglois, sur la huitième Édition de Philippe Miller. Par une Société de gens de lettres. Dédié à Monsieur Paris, chez Guillot, Libraire de Monsieur, 8 volumes, 1785
  • Supplément au dictionnaire des jardiniers..., Imprimerie de Claude Lamort, 2 volumes, 1789-1790. Première traduction complète et seule édition parue en France. Une petite édition en avait paru à Bruxelles en 1780.