Landstalker : Le Trésor du Roi Nole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Landstalker)
Aller à : navigation, rechercher
Landstalker
Le Trésor du Roi Nole
image

Éditeur Sega
Développeur Climax Entertainment

Date de sortie Drapeau : Japon 30 octobre 1992
Drapeau : États-Unis 21 mars 1993
Drapeau : Europe Octobre 1993
Genre Action-RPG, plates-formes
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Mega Drive
Wii (Console virtuelle)
Média Cartouche
Contrôle Manette de jeu

Landstalker : Le Trésor du Roi Nole (ランドストーカー ~皇帝の財宝~, Landstalker ~Kōtei no Zaihō~?, littéralement Landstalker ~le Trésor de l'Empereur~) est un jeu vidéo de type action-RPG incluant de nombreuses phases de plates-formes. Initialement sorti fin 1992 au Japon sur Mega Drive, il a connu une sortie mondiale l'année suivante et est officiellement disponible en quatre langues : japonais, anglais, français et allemand. Il a été développé par Climax Entertainment qui avait précédemment travaillé sur Shining in the Darkness ainsi que sur le premier Shining Force.

Créé à l'origine pour devenir — à l'instar de la série des The Legend of Zelda de Nintendo — le jeu d'aventure phare de la console de Sega, Landstalker n'en est toutefois pas un clone comme ont pu l'être Golden Axe Warrior sur Master System, voire plus tard Soleil sur Mega Drive, ne serait-ce qu'à cause de son choix de vue de trois quarts en 3D isométrique.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ryle, de retour d'une chasse fructueuse et bien décidé à écouler sa marchandise acquise plus ou moins légalement pour profiter d'un repos bien mérité, voit le hasard mettre sur sa route Friday, petite créature ailée poursuivie par une bande de malfrats à cause de ses connaissances sur un des plus fabuleux trésors de ce monde, celui du Roi Nole. Après avoir semé leurs poursuivants ils décident de s'associer et se mettent en route pour l'île de Mercator.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Landstalker propose au joueur d'incarner Ryle dans une aventure mêlant action-RPG et jeu de plate-forme. La cartouche du jeu utilise un système de programmation spécial, nommé DDS520 (Diamondshaped Dimension System, 520 ayant un rapport avec le nombre de plans affichables) qui a permis de gérer son affichage en 3D isométrique. Beaucoup d'énigmes et d'épreuves sont en rapport avec cet affichage : éléments cachés de la vue du joueur, pièges basés sur des illusions de perspective...

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Ryle est le héros de l'histoire. C'est un elfe des forêts, un chasseur de trésors qui se bat à l'épée large. Il a 88 ans mais comme - de par sa nature d'elfe - il en paraît 70 de moins, nombreux sont ses ennemis qui sous-estiment sa longue expérience d'aventurier et sa maîtrise de l'épée. Dynamique ou flemmard, intéressé ou attentionné, mais surtout toujours passionné par la perspective d'un nouveau trésor à aller chercher, c'est un personnage qui attire naturellement la sympathie des gens. Il a pour nom Nigel dans les versions anglophones et Niels dans la version allemande. Son nom original en version japonaise pourrait se traduire par Lyle. Yoshitaka Tamaki, le designer du jeu, avait d'ailleurs déjà créé un personnage de ce nom, très semblable physiquement, dans Shining Force, à la différence tout de même fondamentale qu'il s'agissait d'un centaure et non d'un elfe.

Friday est une nymphe des forêts de l'île de Mercator (une succube[1], d'après la version japonaise) parmi les dernières de sa tribu. Elle a 120 ans et un caractère bien trempé, ce qui fait qu'il vaut mieux éviter de lui faire des réflexions sur sa petite taille. Elle sera d'une grande aide pour Ryle, en lui permettant notamment de ressusciter grâce aux propriétés de l'EkeEke, une plante aux vertus médicinales. Il sera possible de visiter Twinkle, son village natal, et de rencontrer ses congénères Pixie et Trixie (Monday et Wednesday en version japonaise). La version allemande l'a renommée Flora. Depuis la sortie de Landstalker elle est utilisée comme logo de l'équipe Climax Entertainment.

Changements lors de la localisation[modifier | modifier le code]

Jugés trop osés, certains éléments de la version japonaise ont été retirés dans les versions occidentales :

  • Des objets ont été remaquillés, ainsi le « Livre Rose » est devenu le Grimoire, la statuette et tenue « bunny » respectivement la Pierre Oracle et le Gateau à la fraise, et le string (T-back) le Ticket de gage[2] ;
  • Une scène montrait Kayla, la rivale de Ryle dans cette aventure, inviter ce dernier à la rejoindre dans son bain. Bien que la séquence soit plus un gag qu'autre chose elle fut tout de même supprimée[3].

La fin du jeu a également subi un changement notable :

Dans les versions anglaises et françaises Ryle et Friday remportent le trésor. Cependant dans la version originale le trésor est perdu : à la suite du combat contre le dragon Gola il est projeté en l'air avant d'être englouti à tout jamais dans les entrailles de la terre[4]. Graphiquement dans toutes les versions le trésor disparait bel et bien en arrière-plan.

Équipe de développement[modifier | modifier le code]

Les suites[modifier | modifier le code]

Bien qu'il n'y ait pas eu de Landstalker 2 sur Mega Drive, cet épisode donna naissance à toute une famille de jeux plus ou moins apparentés :

  • Lady Stalker (1er avril 1995 au Japon, Super Nintendo) reprend l'aspect 3D isométrique de Landstalker avec une nouvelle héroïne (prénommée Lady) comme chasseuse de trésors. Cette suite déguisée reçut un accueil assez mitigé et ne quitta pas le sol japonais. L'aspect saut et plate-forme disparaît complètement et le style des combats change pour se retrouver en tant que simple action-RPG.
  • Dark Savior (30 août 1996 au Japon, 13 décembre 1996 en Amérique du Nord, février 1997 en Europe, Saturn) laisse la 3D isométrique pour une véritable 3D calculée conservant quand même un angle de vue à 45 degrés rappelant celui de ses prédécesseurs. Le héros, Garian, est cette fois-ci un chasseur de prime qui se charge d'escorter un dangereux monstre jusqu'à son lieu d'exécution : l'île du Geôlier.
  • Alundra (11 avril 1997 au Japon, 8 janvier 1998 en Amérique du Nord, 5 juin 1998 en Europe, PlayStation) n'a pas été réalisé par Climax Entertainment mais par Matrix Software, équipe constituée d'anciens membres de Climax ayant travaillé sur Landstalker, dont en particulier le scénariste et designer Yoshitaka Tamaki. Sa présentation graphique conserve l'aspect 2D et un gameplay similaire à celui de Landstalker. Deux ans plus tard sortit une suite, Alundra 2, développée en collaboration avec Contrail ; très différente du premier opus elle n'est pas considérée comme faisant partie de la famille Landstalker.
  • Time Stalkers (15 septembre 1999 au Japon, 28 mars 2000 en Amérique du Nord, 10 novembre 2000 en Europe, Dreamcast) se déroule dans l'univers de Landstalker et Ryle y fait une apparition en tant que personnage secondaire. Le gameplay change pour un système de combat au tour par tour.
  • Lady Stalker (mobile) (21 septembre 2006 au Japon) est une suite de Lady Stalker pour téléphone portable.
  • Steal Princess (31 juillet 2008 sur Nintendo DS) est un puzzle-plate-forme en 3D. Sa vue en perspective de trois quarts le rapproche de Landstalker.

Enfin, Kan Naito, producteur exécutif de Climax Entertainment annonçait en 2005 un remake de Landstalker sur PlayStation Portable entièrement retravaillé en vraie 3D et agrémenté de quelques passages de jeu inédits. Annoncé pour 2006 aucun communiqué public n'a été fait depuis concernant l'avancement du projet. Par ailleurs il aurait réussi à reformer au complet l'équipe à l'origine de Landstalker et laissé sous-entendre qu'une véritable suite du jeu pourrait être prévue sur PlayStation 3, projet qui semble donc actuellement compromis.

Le 3 septembre 2007 le Landstalker original est sorti sur la Console virtuelle américaine de la Wii, suivi par une sortie en Europe le vendredi 5 octobre. À noter qu'il s'agit de la version traduite en anglais.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans le jeu elle apparait clairement avec des ailes de chauve-souris, plus propre aux succubes qu'aux nymphes.
  2. Les noms en VO sont disponibles sur http://c-m.my-sv.net/cm/ls/index.html .
  3. Il est aujourd'hui possible de débloquer cette scène comme on peut le voir dans cette vidéo.
  4. Le texte original est disponible dans cette vidéo.