Lac Tchebarkoul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Tchebarkoul
Lac Tchebarkoul
Vue du lac Tchebarkoul.
Vue du lac Tchebarkoul.
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Oblast Tcheliabinsk
District urbain Tchebarkoul
Géographie
Coordonnées 54° 57′ 36″ N 60° 19′ 46″ E / 54.96, 60.329444 ()54° 57′ 36″ Nord 60° 19′ 46″ Est / 54.96, 60.329444 ()  
Type Naturel
Superficie 19,8 km2
Altitude 320 m
Profondeur
 · Maximale
 
12 m
Volume 154 000 m3
Hydrographie
Bassin versant 169 km2
Émissaire(s) Koïelga
Îles
Nombre d’îles 7
Divers
Commentaire Gelé en surface de novembre à mai

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Tcheliabinsk

(Voir situation sur carte : Oblast de Tcheliabinsk)
Lac Tchebarkoul

Géolocalisation sur la carte : Russie

(Voir situation sur carte : Russie)
Lac Tchebarkoul

Le lac Tchebarkoul (en russe : озеро Чебаркуль) est un lac de Russie situé dans l'oblast de Tcheliabinsk.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom « Tchebarkoul » est d’origine turque (tatare ou bachkire) et signifie « beau lac »[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le lac Tchebarkoul est situé en Russie, dans les contreforts orientaux du sud de l'Oural. Son émissaire est la rivière Koelga. La ville de Tchebarkoul se trouve sur son rivage nord-est. Ses côtes découpées forment de nombreux petits caps, une péninsule et sept petites îles.

Météorite de 2013[modifier | modifier le code]

Fragment de la météorite de Tcheliabinsk retrouvé au lac Tchebarkoul.

Le , une cinquantaine de fragments de la météorite de Tcheliabinsk qui s'est écrasée sur la Terre le 15 février et dont l'onde de choc atmosphérique percutant les bâtiments, notamment les surfaces vitrées, a provoqué des dégâts et des blessés notamment dans la ville de Tcheliabinsk, sont retrouvés non loin du lac[2]. Un des fragments a fait un trou circulaire d'environ huit mètres de diamètre dans la banquise du lac et a été retrouvé six mois plus tard (enfoncé à huit mètres dans la vase sous vingt mètres d'eau) : il pèse 570 kg et est sans doute l'un des plus gros fragments de cette météorite[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) « Чебаркуль, озеро, город », sur Encyclopédie toponymique de l’oblast de Tcheliabinsk (consulté le 22 septembre 2013)
  2. (fr) « Des fragments de la météorite retrouvés en Russie », Le Figaro,‎ 18 février 2013 (lire en ligne)
  3. La météorite russe de Tcheliabinsk sort de son lac

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :