La Jonction

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Quartier de La Jonction
La Jonction entre Rhône et Arve
La Jonction entre Rhône et Arve
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Ville Genève
Géographie
Coordonnées 46° 12′ 04″ N 6° 07′ 49″ E / 46.201221, 6.130357 ()46° 12′ 04″ Nord 6° 07′ 49″ Est / 46.201221, 6.130357 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Genève

Voir la carte administrative du Canton de Genève
City locator 14.svg
Quartier de La Jonction

Géolocalisation sur la carte : canton de Genève

Voir la carte topographique du Canton de Genève
City locator 14.svg
Quartier de La Jonction

La Jonction est un quartier de la ville de Genève (Suisse), son nom familier est « la Jonquille »[1] ou la jonx pour les jeunes du quartier.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé à la confluence du Rhône et de l'Arve (d'où son nom), c'est l'un des deux seuls quartiers de Genève (avec celui de Plainpalais) à s'étendre sur la rive gauche de l'Arve par les ponts des Acacias et Saint-Georges. La partie sur la rive gauche est principalement occupée par la colline du Bois de la Bâtie, qui est directement accessible par la passerelle piétonne du même nom.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant d'être rattrapée à la fin du XIXe siècle par la croissance de la ville de Genève et l'urbanisation de celle-ci, la Jonction constitue une zone de cultures maraîchères entre le Rhône et l'Arve, comme le rappellent encore les noms de certaines rues du quartier : rue des Jardins, rue de la Puiserande (du nom d'une sorte de noria employée pour l'irrigation et représentée par une sculpture métallique située entre la rue des Plantaporrêts et la rue des Deux-Ponts), rue David-Dufour (nom d'un maraîcher), rue des Plantaporrêts (terme signifiant littéralement planteurs de poireaux) où a vécu Lénine lors de son exil à Genève (plaque sur l'immeuble du No 3).

Au XXe siècle, la Jonction est un quartier industriel, avec l'usine à gaz (qui explose en août 1909) et des entreprises de la métallurgie : SIP - Société genevoise des instruments de physique (machines-outils de précision), Gardy (composants électriques), la Nationale (mécanique de luxe, briquets), Kugler (robinetterie). Toutes ces entreprises périclitent dans les années 1970 - 1980, ou quittent le quartier.

L'administration du canton de Genève y a quelques bâtiments. Les dépôts historiques des Transports publics genevois y sont également installés.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Source [PDF] http://www.ville-ge.ch/dpt5/documents/uploaded/doc43468a926948d.pdf, page 10

Liens externes[modifier | modifier le code]