L'Invaincu (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Invaincu (homonymie).
L'Invaincu
Auteur William Faulkner
Genre roman
Version originale
Titre original The Unvanquished
Langue originale anglais
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de parution originale 1938
Version française
Traducteur René N. Raimbault
Charles P. Vorce
Lieu de parution Paris
Éditeur Gallimard
Date de parution 1949
Chronologie
Précédent Absalon, Absalon ! Les Palmiers sauvages - Si je t'oublie, Jérusalem Suivant

L'Invaincu (en anglais The Unvanquished) est un roman de William Faulkner dont l'action se situe dans le Comté imaginaire de Yoknapatawpha. Le roman raconte l'histoire de la famille Sartoris, qui apparut pour la première fois dans le roman Sartoris. L'Invaincu se déroule durant la Guerre de Sécession.

Composition[modifier | modifier le code]

L'Invaincu a été publié pour la première fois en entier en 1938 mais il se compose de sept nouvelles qui avaient été publiées (sauf une) auparavant séparément dans le Saturday Evening Post. Lors de la publication sous forme de roman, Faulkner revisa ces textes et en ajouta un septième:

En effet L'Invaincu se lit comme un roman, le roman de formation du jeune Bayard Sartoris, le fils du légendaire John Sartoris. Il s'agit de chroniques du temps de la Guerre de Sécession (dont l'ombre plane sur presque tous les livres de Faulkner). La guerre est vue à travers le regard d'un très jeune adolescent, trop jeune pour pouvoir y prendre part. Le roman aborde plutôt les "dommages collatéraux" : la faim, les destructions matérielles, la mort d'êtres chers qui se passent surtout au loin et qu'on apprend bien après. Les femmes sont les personnages forts de ces récits : Drusilla, tante Louisa et surtout Rosa Millard ("Granny"). Cette chronique de guerre loin des champs de bataille est une impitoyable condamnation de la violence et de la folie des hommes indifférents à la souffrance qu'ils peuvent infliger.

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

  • L'Invaincu, traduit de l'anglais par René-Noël Raimbault et Ch.-P. Vorce, 288 pages, 118 x 185 mm. Collection Du monde entier, Gallimard, 1949 (ISBN 2070223302).
  • L'Invaincu, 288 pages sous couverture illustrée, illustrations, 108 x 178 mm. Collection Folio (no 2184), Gallimard, 1990 (ISBN 2070382745).