Kinney National Company

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kinney.

Kinney National Company est un conglomérat créée en 1966 quand la Kinney Parking Company et la National Cleaning Company ont fusionné. Cette nouvelle compagnie est dirigée par Steve Ross.

Kinney National s'étend en 1967, via le rachat de la National Periodical Publications (communément appelée DC Comics) et de la Hollywood talent agency Ashley-Famous. Ted Ashley (de la Ashley Famous) fit la suggestion à Ross d'acheter également la Warner Bros.-Seven Arts, qui l'écouta. L'achat se fit en 1969[1] . Mais parallèlement, l'Ashley-Famous fut vendu, car la loi interdisait à une compagnie d'avoir une société de production et une talent agency. Ted Ashley est donc nommé président du studio Warner. Et, grâce au succès de Woodstock (1970), le studio se ré-affiche au box-office, et redevient un studio majeur. En 1970, Kinney National achète également l'Elektra Records et la Nonesuch Records, des labels discographiques.

Mais, à cause d'un scandale financier, la Kinney National vend ses filiales n'ayant pas trait aux médias. Et, en 1972, elle est renommée en Warner Communications.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« Holders Approve Merger Of WB-7A With Kinney », Box Office,‎ (lire en ligne)