Keystone K-78 Patrician

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Keystone K-78 Patrician.
Image illustrative de l'article Keystone K-78 Patrician
Keystone Patrician en vol en 1929.

Constructeur aéronautique Drapeau : États-Unis Keystone Aircraft Corporation
Type Avion de ligne.
Premier vol 1928
Mise en service 1929
Date de retrait 1939[1]
Motorisation
Moteur Trois moteurs en étoile Wright R-1750 Cyclone[2] de 525 chevaux.
Dimensions
Envergure 27,43 m
Longueur 19,20 m
Hauteur 3,96[2] m
Surface alaire 92,90 m2
Nombre de places 18
Masses
Masse à vide 4 638 kg
Masse maximum 7 530 kg
Performances
Vitesse de croisière 209 km/h[2]
Vitesse maximale (VNE) 225 km/h[3]
Plafond 5 300 m
Distance franchissable 1 200 km

Le Keystone K-78 Patrician est un avion de ligne trimoteur américain développé à la fin des années 1920[4] à la demande de la compagnie aérienne américaine Transcontinental Air Transport. Il a été assemblé à trois exemplaires[1]. Son nom se traduit en français par patricien.

Historique[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

C'est en 1927 que les responsables de Transcontinental Air Transport[2] lancèrent un cahier des charges destiné à la dotation d'un avion de ligne à même de transporter 18 passagers sur une distance supérieure à mille kilomètres[1]. Parmi les constructeurs qui répondirent à cet appel figurait Keystone qui proposa les plans de son K-78 Patrician. D'une configuration de trimoteur, classique pour l'époque[3], l'appareil fut choisi par la compagnie qui passa commande d'un premier avion. Celui ci allait alors être le prototype de la série.

Opposé au Boeing Model 80 et au Fokker F.32 l'avion se présenta malheureusement très rapidement comme une machine inférieure, principalement en raison de son coût élevé de production[2]. Finalement le contrat unissant Keystone et Transcontinental Air Transport fut rompu quelques jours seulement avant le premier vol du prototype, intervenu le 9 novembre 1928[2]. Quelques jours plus tard l'avion reçut la certification de type ATC 260[2] de la part de l'administration de l'aviation civile américaine.

Service opérationnel[modifier | modifier le code]

Outre le prototype, vendu en 1929 en aéronautique au motoriste Curtiss-Wright Corporation comme banc d'essai volant[1], deux exemplaires de série furent construit, chacun pour une compagnie différente. Les Keystone K-78 Patrician n'ont volé pas qu'à l'intérieur du territoire américain, en effet l'un des appareils a été acquis en 1933 par une compagnie mexicaine[1]. Il semble que ces avions n'aient pas été utilisés au-delà de 1939. Ils n'ont connu aucune carrière militaire.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Drapeau des États-Unis États-Unis

Drapeau du Mexique Mexique

Aspects techniques[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Le Keystone K-78 Patrician se présente sous la forme d'un monoplan à aile haute trimoteur construit en bois, contreplaqué, et métal[1]. Propulsé par trois moteurs en étoile Wright R-1750 Cyclone de 525 chevaux chacun entraînant chacun une hélice tripale en métal[2] il dispose d'un train d'atterrissage classique fixe, et d'une roulette de queue orientable. Son cockpit permet l'accueil d'un équipage de deux membres, pilote et copilote, tandis que la cabine accueille 18 passagers[3].

Aéronefs similaires[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Encyclopédie "Toute l'aviation", Editions Atlas,‎ 1993
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j Alain Pelletier, Les avions de ligne américains, des origines à nos jours, Guides Larivière,‎ 2007 (ISBN 978-2-84890-128-2)
  3. a, b et c (en) Stewart Wilson, Airliners of the world, Aerospace Publications Australia,‎ 1999 (ISBN 1-875671-44-7), p. 63
  4. Léo Marriott, 80 ans d'aviation civile, E.T.A.I.,‎ 1997 (ISBN 2-7268-8403-2)
  5. Le grand atlas de l'aviation, Editions Atlas,‎ 1994 (ISBN 2-7312-1468-6)