Kenning

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un kenning (pluriel savant : kenningar) est une figure de style propre à la poésie scandinave, qui consiste à remplacer un mot par une périphrase à valeur métaphorique. La guerre est par exemple appelée vacarme des épées dans certaines parties du Skáldskaparmál.

Ils sont souvent composés de deux noms dont l'un est au génitif. Certains d'entre eux peuvent cependant contenir jusqu'à 5 ou 6 termes. Le cheval de la mer signifiant le bateau, le timonier est parfois désigné comme l'homme du cheval de la mer.

Les kenningar font souvent appel à des images mythologiques. Dans le Lokasenna, Loki est ainsi nommé père du loup, en allusion à sa parenté avec Fenrir. De même, l'or peut être désigné par la farine de Frodi, le feu du lit du serpent ou le tribut de la loutre (ou selon les traductions, le prix du sang de la loutre), en référence à différents chants de la mythologie nordique.

L'Edda de Snorri Sturluson en recense et explique un certain nombre.

Exemples[modifier | modifier le code]

  • la barbe, forêt de la joue
  • le ciel nocturne, salle de la lune
  • le soleil, éclat des alfes

Voir aussi[modifier | modifier le code]