Karl Ferdinand Sohn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sohn.
Karl Ferdinand Sohn, Portrait de Mathilde Wesendonck, 1850
Karl Ferdinand Sohn, Portrait de Mathilde Wesendonck, 1850
Julius Hübner, Portrait de Karl Ferdinand Sohn, 1839
Julius Hübner, Portrait de Karl Ferdinand Sohn, 1839

Karl Ferdinand Sohn (né le 10 décembre 1805 à Berlin et mort le 25 novembre 1867 à Cologne) est un peintre allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

À 18 ans Karl Ferdinand Sohn s'inscrit à l'Université des arts de Berlin et est l'élève de Wilhelm von Schadow. Avec d'autres élèves, il le suit lorsqu'il part pour l'Académie des beaux-arts de Düsseldorf. Pour ses premières œuvres, il cherche ses sujets dans l'Antiquité puis dans la littérature, des auteurs tels que Le Tasse ou Johann Wolfgang von Goethe.

De 1832 à 1855 puis 1859 à 1863, il est maître de conférences à l'Académie des beaux-arts de Düsseldorf. Parmi ses élèves, il y a Anselm Feuerbach. Mais c'est toute l'École de peinture de Düsseldorf que Karl Ferdinand Sohn influence.

Karl Ferdinand Sohn épouse le 18 janvier 1834 à Düsseldorf Émilie Auguste von Mülmann. Ses fils Richard Sohn (de) et Karl Rudolf Sohn (de) deviendront portraitiste et peintre de scène de genre. Plus tard, il épouse Else Rethel, la fille du peintre Alfred Rethel. Le peintre Wilhelm Sohn est son neveu et son élève.

Il meurt le 25 novembre 1867 au cours d'une visite à son ami Ferdinand Hiller.

Élèves[modifier | modifier le code]

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :